IGIHE.com \BB Droits Humains \BB justice
La Haute Cour de Londres statue sur l’extradition de 5 présumés génocidaires rwandais
Publié le 28-11-2016 - à 13:27' par IGIHE

Vont comparaître devant la Haute Cour de Londres, Vincent Bajinya, médecin, Célestin Mutabaruka, Pasteur d’église et les ancens bourgmestres Ugirashebuja Celestin, Munyaneza Charles et Nteziryayo Emmanuel. Ils sont frappés de mandats d’arrêt internationaux rwandais depuis plus de dix ans et ils ont commencé à être arrêtés depuis 2013.

Entendus pour la première fois devant la Westminster Magistrates Lower Court, les cinq présumés criminels de génocide des Tutsi de 1994 ont bénéficié du doute du juge qui croyait en la partialité de la justice rwandaise.

La partie officielle rwandaise a toujours montré que les juridictions classiques rwandaises ont la capacité de rendre une justice équitable mais elle a toujours buté contre un manque de confiance persistant de la justice de la Reine.

Cette justice britannique a revu sa position après que le TPIR-Arusha ait décidé de transférer ses affaires à la justice rwandaise au moment où il procédait à la clôture de ses activités.

L’appréciation de la façon de rendre justice des juridictions rwandaises par la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui a statué de l’extradition des présumés criminels rwandais, les extraditions opérées par les USA, la Norvège, la Hollande et le Canada ; tout ceci a assoupli la position britannique au point que l’Appel fait par la partie rwandaise devant la Royal Courts of Justice de Strand a été reçu.

"Il est triste de voir que la justice de la reine ne fait rien pour que les présumés génocidaires rwandais soient extradés vers la justice rwandaise pour être jugés", lit-on dans un communiqué d’une association de rescapés du Génocide des Tutsi de 1994, URUMURI qui dit attendre une telle décision durant ces derniers dix ans.

URUMURI trouve que ces présumés génocidaires doivent être extradés vers le Rwanda ou que la justice britannique fasse son travail, toute inaction à leur encontre est une entrave à l’unité et réconciliation des Rwandais, seule voie de rédemption du Rwanda, lit-on dans le communiqué.

Les Présumés criminels de génocide
Pour rappel Dr Bajinya Vincent alias Brown soupçonné d’appartenir au pré carré (Akazu) du Président Juvénal qui a conçu et préparé le génocide des tutsi du Rwanda de 1994. Il a été arrêté au Nord de Londres.

Pasteur Mutabaruka Celestin de l’Eglise de Pentecote au Rwanda soupçonné de collaboration avec les Interahamwe dans la préparation de ce génocide. Il est également accusé d’avoir supervisé les crimes de massacre de plus de 20.000 hommes, femmes et enfants tutsi.

Les témoignages déposés montrent qu’il supervisait des crimes de torture dont le fait de trouer les yeux de la victime avant de l’achever. Il résident au Kent en GB.

Munyaneza Charles, Bourgmestre de l’ancienne commune de Kinyamakara/Gikongoro. Lui il est accusé de préparation et d’exécution du plan de génocide. Il aurait dirigé des attaques autour de la rivière |Mwogo où on a jeté plusieurs corps de Tutsi. Il a été arrêté alors qu’il résidait dans la ville de Bedford.

Ugirashebuja Celestin, Bourgmestre de Kigoma en Préfecture Gitarama. Il a donné ordre aux interahamwe de massacrer les tutsi qui s’étaient réfugiés devantles bureaux de la commune qu’il dirigeait.

Il habitait Walton au moment où il est arrivé en GB.

Nteziryayo Emmanuel, Bourgmestre de Mudasomwa/Gikongoro. Il a commandé les Interahamwe de sa commune qui ont tué beaucoup de Tutsi.
Il a vécu à Wythenshawe de Manchester sous un faux nom : Emmanuel Nkundimana, avant de demander un statut de réfigié comme ressortissant burundais.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!