Des coupes drastiques dans l’aide aux réfugiés Barundi de Mahama

Redigé par NDJ
Le 4 décembre 2017 à 04:58

Le montant de l’aide aux réfugiés exilés au Rwanda a baissé de 10% au mois de novembre écoulé. Cette baisse pourrait s’approfondir dans les mois à venir.

Les responsables du HCR disent que cette baisse du budget alloué aux réfugiés est générale, qu’elle est de 50% en Tanzanie, au Kenya et en Uganda.

“Les vivres pour réfugiés ont commencé à baisser de 10% en Novembre. Cette baisse sera de 20% en décembre et probablement pire encore en janvier 2018 du fait que PAM a des sources limitées d’approvisionnement. Mais il faut dire que le problème de cette diminution d’aides aux réfugiés est general dans le monde”, a confié à la presse Baba Fall, représentant au Rwanda du Haut Commissaire des Nations Unies aux Réfugiés alors qu’il visitait le camp de réfugiés Barundi de Mahama au Sud Est du Pays, encourageant les politiciens Barundi à accélérer leurs pourparlers et négociations pour un rapide retour des exilés burundais dans leur patrie.

“Nous allons conférer avec nos partenaires pour voir le deficit alimentaire des réfugiés ne pas se creuser dangereusement au fil des mois prochains”, a dit Jean Claude Rwahama, Directeur près le MIDIMAR du department de Protection des Réfugiés, révélant que le Gouvernement japonais a promis de venir en aide aux réfugiés Barundi pour 900 tonnes de riz en février 2018.

Ils sont 160.000 réfugiés essentiellement burundais et congolais au Rwanda qui nécessitent un budget de 22.5 milliards de dollars pour l’an 2018, d’après les stastistiques onusiennes.

La même ONU publie le chiffre de 138 millions de réfugiés dans le monde, qu’elle ne pourra collecter des aides pouvant satisfaire 91 millions de réfugiés uniquement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité