Urgent

Daesh utilise les réseaux sociaux pour vendre des esclaves sexuelles

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 14 septembre 2016 à 06:11
Visites :
56 2

Facebook, Whatsapp ou encore Telegram sont les moyens favoris des djihadistes pour vendre des esclaves sexuelles.

Les membres de l’organisation terroriste Etat islamique sont à l’aise avec les réseaux sociaux. Ce n’est pas une nouveauté. En revanche, qu’ils les utilisent pour vendre des esclaves sexuelles, c’est du jamais vu.

Des journalistes du quotidien américain Washington Post ont constaté, sur Facebook, qu’un djihadiste avait posté la photo d’une jeune fille, qui aurait 18 ans, avec en commentaire : “Pour tous les mecs qui pensent à acheter un esclave, celui-ci est à 8.000 $ (environ 7.128 euros). Je vous conseille de vous marier ensuite.“

“12 ans, 12 500 dollars”

La publication Facebook a depuis été retirée. Plus tard, sur le même profil Facebook, un autre message semblable : "Une autre sabiyah [esclave], aussi pour 8.000 $. Yay ou nay ?" Les commentaires sont tout aussi affligeants. "Qu’est-ce qui justifie ce prix ? A-t-elle une compétence spéciale ?" peut-on notamment lire .

L’agence Associated Press, de son côté, a vu une offre semblable sur l’application de messagerie sécurisée Telegram “Vierge. Belle. 12 ans. Son arabe n’est pas bon. Son prix débute à 12.500 $ [environ 11.137 euros] et elle devrait être rapidement vendue.”

5000 femmes asservies

Autre annoncé débusquée par AP, sur l’application de messagerie Whatsapp, où une mère et ses 2 enfants sont vendus 3 700 dollars. Après enquête, l’ONU avait affirmé avoir obtenu une idée des prix de Daech. 150 euros en moyenne pour un enfant âgé de moins de 10 ans, 110 euros pour les filles entre 10 et 20 ans. Puis des prix dégressifs avec l’âge, avec 35 euros pour les femmes de 40 à 50 ans.

Le site Quartz s’appuie sur un rapport de l’université des Nations unies et rapporte que plus de 5000 femmes Yézidies ont été asservies par le groupe terroriste Etat islamique.

M6info


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité