Taylor Kinney voudrait reconquérir son ex-compagne, Lady Gaga

Redigé par IGIHE
Le 14 août 2016 à 01:23
Visites :
56 2

En juillet dernier, après 17 mois de fiançailles et cinq ans de passion, les deux amoureux décident de mettre fin à leur relation. Pourtant, ces deux-là s’aiment toujours, comme l’avait écrit Lady Gaga sur son compte Instagram au lendemain de leur séparation en qualifiant Taylor Kinney de son "âme sœur".

Mais alors, pourquoi ont-ils rompu ? Selon les médias américains et les sous-entendus du couple, leurs emplois du temps trop chargés auraient eu raison de leur couple. En effet, la star de Chicago Fire et la diva ne se voyaient que très peu et voyageaient beaucoup pour leurs impératifs professionnels respectifs.

La carrière plutôt que le mariage

Le site du magazine américain Us Weekly a contacté les proches de l’acteur et de la chanteuse, et tous s’accordent à dire que les deux célébrités devraient retomber dans les bras l’un de l’autre. Premier indice : ils se parlent toujours, malgré la distance et le fait qu’ils n’habitent plus ensemble. Deuxième indice : si les deux célébrités ont annulé leurs fiançailles datant de la Saint Valentin 2015, Lady Gaga a conservé sa bague (un diamant de 15 carats, en forme de cœur) et y tiendrait énormément. Pour les amis du couple, cela ne fait pas de doute : la chanteuse souhaiterait elle aussi sauver son potentiel mariage.

"Taylor espère vraiment qu’ils vont se remettre ensemble", a confié une source anonyme, tandis qu’une autre personne a déclaré "Il y a une réelle chance qu’ils se remettent ensemble. [Lady Gaga] se sent toujours très mal et elle espère qu’ils pourront tout arranger ". Nous aussi, mais pour que les deux tourtereaux se donnent une nouvelle chance, il va peut-être falloir qu’ils mettent de côté leur vie professionnelle. Sachant que celle qu’on surnomme Mother Monster est en pleine préparation de son prochain album, cela paraît (un peu) compromis.

Avec metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité