Médecine : “pas de tirage au sort” en Ile-de-France, assure le rectorat.

Publié par IGIHE
Le 5 mai 2016 à 09:21
Visites :
56 2

La rumeur avait grand bruit. Un tirage au sort pour déterminer quels étudiants sont autorisés à faire leurs études en première année de médecine en Ile-de-France. Le rectorat vient d’annoncer qu’il n’y aurait pas de tirage au sort.

Un tirage au sort pour pouvoir faire des études de médecine. C’est l’annonce du journal Le Monde qui a fait grand bruit chez les étudiants franciliens. Ils ont élevé la voix, dénoncant une injustice.

Le tirage au sort était censé faire face au nombre sans cesse croissant d’étudiant dans cette filière pourtant déjà soumise au numerus clausus, c’est à dire à un nombre limité de places.

“Pas de tirage au sort”

A la mi-journée, le rectorat a réagi, affirmant qu’il n’y aurait “pas de tirage au sort”. Dans un communiqué, le rectorat a indiqué que, pour préparer la rentrée universitaire, les universités franciliennes ont établi “une répartition des places d’accueil sur la base de 7.500” pour l’inscription en première année commune aux études de santé (Paces).

Mais “ce nombre pourra évoluer si nécessaire”, a précisé le rectorat à l’AFP. Le nombre de candidats souhaitant s’inscrire en Paces est certes au même niveau actuellement que l’année dernière, soit “environ 8.000 en premier voeu”, selon le communiqué.

yahoo.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité