Le grand comeback du slip

Publié par IGIHE
Le 29 octobre 2016 à 02:18
Visites :
56 2

Vulgaire et dépassé : ainsi la mode avait-elle enterré, il y a quelques années, le slip, ce sous-vêtement masculin dont le nom provoque encore de sceptiques levées de sourcils. Mais l’industrie des dessous obéit aux mêmes soubresauts que celui de l’habillement et le beauf d’hier peut rapidement devenir le branché d’aujourd’hui. Parce qu’on est loin du vieux slip kangourou un peu fatigué.

Ainsi, observe-t-on depuis quelques saisons un retour de la forme triangulaire du slip sur les podiums, déclinée en lingerie ou en maillot de bain : en bleu indigo moulant chez Vivienne Westwood, en étrangeté graphique chez Sibling, tamponné d’un motif lapin déglingué chez Julian Zigerli... Surtout, leurs ventes se multiplient et bénéficient d’une croissance à deux chiffres (+ 23 % sur l’année 2014).
Heure de gloire dans les années 1980

Inventé dans les années 1910, le slip a démodé le caleçon long en proposant un vêtement laissant les jambes libres de se mouvoir tout en continuant de protéger les parties intimes. Le mot apparaît en 1913 pour la première fois et désigne cette culotte dans laquelle on peut se glisser sans difficulté (un emprunt au verbe to slip en anglais).

La pièce se popularise au cours du XXe siècle, jusqu’à atteindre son heure de gloire dans les années 1970 ou 1980. Christian Clavier dans Les Bronzés (1978) en France ou Tom Cruise dans Risky Business (1983) aux US en font, à l’écran, l’emblème d’une époque.

Avec yahoo.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité