Urgent

Kesha dévoile des courriels pour incriminer Dr. Luke

Publié par Olga Ishimwe
Le 17 février 2017 à 11:39
Visites :
56 2

Kesha a rendu public des messages courriels échangés entre sa gérante Monica Cornia et Dr. Luke afin de prouver que celui-ci la harcelait physiquement et mentalement.

La chanteuse de 29 ans et le producteur de 43 ans se battent en justice depuis 2014. Kesha l’accuse d’avoir abusé d’elle et tortué mentalement tout au long de leurs 10 années de collaboration, ce que Dr. Luke nie catégoriquement. Il y a un an, un juge à ordonné à l’interprète de Tik Tok d’honorer son contrat d’exclusivité avec Sony et Dr. Luke, mais la chanteuse tente par tous les moyens « d’être libérée » de son ancien mentor.

Selon Page Six, Dr. Luke se serait plaint du poids de l’artiste à travers ses échanges courriel avec Monia Cornia. Il voulait forcer Kesha à suivre un régime drastique. Il aurait aussi écrit qu’il n’avait « rien à faire » des demandes de la chanteuse.

Dans un courriel datant de 2012, il se montrait particulièrement sévère parce qu’elle avait trahi son régime. « Personne ne pointe personne du doigt, déclarait-il à Monica Cornia. Nous évoquions des solutions pour qu’elle se tienne à son régime de manière un peu plus disciplinée. Ce n’est pas la première fois qu’elle ne le respecte pas. En l’occurrence, là, elle a bu du Coca Light et mangé de la dinde alors qu’elle ne devait boire que des jus. »

De son côté, la gérante avait tenté de raisonner le producteur en lui rappelant que Kesha était « une femme, pas une machine », et qu’il fallait la soutenir un peu plus. Mais visiblement, le producteur s’intéressait vraiment plus à son image. « Certains auteurs et producteurs de premier ordre ne veulent pas proposer leurs morceaux à Kesha à cause de son poids », a-t-il ajouté.

Christine Lepera, l’avocate de Dr. Luke, a envoyé un communiqué à Billboard en affirmant que les messages avaient été retirés de leur contexte. « Kesha et ses représentants ont présenté les documents, sans l’autorisation du tribunal. Il s’agit de trois courriels hors contexte, qui ne représentent pas dans leur intégralité les faits dénoncés », peut-on lire.

Avec fr.canoe.ca


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité