Ces livres que vous avez failli manquer (9/10) : "Tout n’est pas perdu" de Wendy Walker .

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 18 juillet 2016 à 01:36
Visites :
56 2

RATTRAPAGE – Quoiqu’on en dise, nous vivons une époque de culture foisonnante. Avec ses avantages et ses inconvénients quand on est journaliste : avec tous les disques, tous les livres, toutes les BD qui sortent chaque semaine, certaines pépites nous échappent. Pas pour longtemps : nous avons rattrapé ces sorties dont on ne vous a pas parlé sur le coup, pour mieux vous les conseiller au moment de partir en vacances. Aujourd’hui : "Tout n’est pas perdu" de Wendy Walker (Sonatine).

C’est qui, Wendy Walker ?
La nouvelle Gillian Flynn, selon les médias américains. Wendy Walker est une avocate spécialisée dans le droit des familles, qui vit dans le Connecticut. Elle a commencé à écrire quand son travail et ses trois fils lui en ont laissé le temps, et il faut croire qu’elle a bien géré son planning puisqu’elle a réussi à publier deux romans, plutôt orientés "check-lit" et inédits en français, avant de se mettre au thriller psychologique avec Tout n’est pas perdu. Et de toucher le jackpot.

► De quoi ça parle, Tout n’est pas perdu ?
Alan Forrester est thérapeute dans une petite ville cossue du Connecticut. Il reçoit en consultation une adolescente de 15 ans, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une terrible agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Tous les acteurs du drame vont se succéder dans le cabinet d’Alan, laissant tomber les masques et révélant les fissures de cette ville en apparence si tranquille.

► Et pourquoi on devrait l’emmener dans nos bagages ?
Tour à tour thriller de la meilleure veine, drame familial et communautaire, réflexion sur la mémoire, la guérison et le stress post-traumatique, Tout n’est pas perdu contient tous les ingrédients d’un roman qui empêche de dormir la nuit, dans la lignée de La Fille du train (également publié par Sonatine), avec le suspense inquiétant et la chute inattendue d’un film de David Fincher. Reese Witherspoon a flairé l’aubaine la première en achetant les droits du livre pour l’adapter sur grand écran, avec l’équipe de production de… Gone Girl de David Fincher. Si avec tout ça, le best-seller ne devient pas un blockbuster.

Avec metronews.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité