Urgent

Beyoncé, Alicia Keys… énumèrent 23 raisons d’être tué si vous êtes noir aux Etats-Unis

Redigé par IGIHE
Le 14 juillet 2016 à 03:50

STUPÉFIANT – Après les nouvelles violences policières commises ces derniers jours, Beyoncé, Alicia Keys, Pharrel Williams… apparaissent dans une vidéo intitulée "23 raisons d’être tué si vous êtes noir aux Etats-Unis".
Les derniers morts ont été ceux de trop. Plusieurs stars américaines se sont mobilisées pour dénoncer les violences policières commises contre des noirs aux Etats-Unis à travers une vidéo sobre et édifiante. Dans ce clip intitulé "23 ways you could be killed if you are black in America", ces (...)

STUPÉFIANT – Après les nouvelles violences policières commises ces derniers jours, Beyoncé, Alicia Keys, Pharrel Williams… apparaissent dans une vidéo intitulée "23 raisons d’être tué si vous êtes noir aux Etats-Unis".

Les derniers morts ont été ceux de trop. Plusieurs stars américaines se sont mobilisées pour dénoncer les violences policières commises contre des noirs aux Etats-Unis à travers une vidéo sobre et édifiante. Dans ce clip intitulé "23 ways you could be killed if you are black in America", ces personnalités énumèrent 23 raisons d’être tué si vous êtes noir aux Etats-Unis. A chaque motif succède le portrait d’un homme ou d’une femme mort pour rien.

C’est Alicia Keys qui ouvre ce bal mortifère avec : "oublier son clignotant en changeant de voie". C’est la raison pour laquelle Sandra Bland a été arrêtée il y a un an. La jeune femme est ensuite décédée dans sa cellule dans des circonstances troubles.

Des mesures contre le racisme

Beyoncé, elle, évoque : "conduire la voiture de votre petite amie avec un enfant à l’arrière" à l’instar de Philando Castile, tué la semaine dernière dans le Minnesota lors d’un contrôle pour un phare cassé. Suivent Pharrell Williams : "Porter un sweat à capuche", comme Trayvon Martin, Adam Levine : "Attendre pour un anniversaire", comme Jamar Clark, Lenny Kravitz : "être assis dans une voiture avant la fête de fin de scolarité", comme Sean Bell.

En conclusion, ces artistes demandent au président Barack Obama et au Congrès de réagir et de prendre des mesures "contre le racisme". Ils appellent également les citoyens à signer une pétition pour l’égalité de tous à vivre et à être heureux".

Metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité