Le portable non sécurisé de Donald Trump, une véritable source d’inquiétudes

Publié par Olga Ishimwe
Le 18 février 2017 à 11:05
Visites :
56 2

Deux sénateurs démocrates ont écrit une lettre au département de la Défense américain au sujet du portable de Donald Trump. Depuis son investiture, le président se servirait régulièrement d’un téléphone personnel non sécurisé.

Donald Trump aime marteler sa politique à coups de tweets, et cela pose problème : pas tant en raison de l’originalité du procédé, pour relocaliser les usines par exemple ; mais parce que le 45e président des États-Unis utilise un téléphone personnel non sécurisé, malgré les recommandations de ses conseillers.

Deux sénateurs démocrates américains, Tom Carper and Claire McCaskill, ont officiellement écrit le 9 février au secrétaire de la Défense James Mattis. Ils réclament des clarifications de la part de l’administration quant aux pratiques du nouveau locataire de la Maison Blanche.

Les deux élus demandent au département de la Défense de clarifier la situation sur quatre sujets : confirmer si, oui ou non, Donald Trump utilise un téléphone personnel et, si oui, de quel modèle. Expliciter quelles mesures ont été prises par le DISA (Defense Information Systems Agency, l’agence chargée de la sécurité des télécommunications) pour protéger ce portable personnel et vérifier que le DISA s’est coordonné avec les services secrets. Clarifier si le DISA a consulté le service national des archives pour verser ces communications officielles du président aux archives.

Le Samsung Galaxy S3 de la discorde

Les doutes concernant le portable du président ont émergé depuis un article du New York Times et un tweet émis le 25 janvier, soit 5 jours après son investiture officielle, depuis un portable au système Android. Cette dernière donnée est loin d’être anodine : lors de sa campagne, les tweets émis par l’équipe de Donald Trump l’étaient depuis un iPhone, ceux émis personnellement par le magnat de l’immobilier l’étant par un Android. Une situation qui semble perdurer à la Maison Blanche comme le prouve ces tweets.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité