IGIHE.com \BB actualité
Ôde à l’intégrité nommée Mucyo
Publié le 4-10-2016 - à 11:10' par Serge Nyambo


La marque des grands hommes est aussi subtile qu’irrationnelle. Leur aura et visage n’imposent aucune attention particulière. Leur être parle sans crier, leurs faits sont constatés et durablement inscrits dans la roche, en toute simplicité.

Les grands hommes ne jacassent pas pour s’exprimer. Ils n’aboient pas pour se faire entendre. Ils ne fuient pas devant l’adversité. Ils sont imprégnés de sobriété, souche de l’ADN rwandais : UBUPFURA.

Sur la liste des grands hommes de cette page si courte en cette ère, je nomme MUNYANDAMUTSA NAASSON, décédé le 2 Mars 2016 à 58 ans. Aujourd’hui, j’ajoute Jean de Dieu Mucyo, mort ce 03 Octobre 2016, à 55 ans.

John F. Kennedy avait dit un jour : « On connaît une nation aux hommes qu’elle produit, mais aussi à ceux dont elle se souvient et qu’elle honore ».

Mucyo est issu d’une génération héroïque. Les leaders modèles ne manquent pas au Rwanda. Dans le brouillard et le brouhaha, on ferme les yeux et on apaise nos peurs et nos idées confuses et on écoute, on discerne et on médite.

Dans la mare aux canards et oies sauvages, au milieu des rapaces, on finit par distinguer des lueurs et voir des lumières qui nous guident et qui rendent nos pays et ce monde meilleurs. Mucyo en fait partie. Ces héros discrets, sobres, forts intérieurement, souriants, rassurants et rigoureux.

A chaque fois qu’une âme meilleure nous quitte, je me demande toujours si le fait de faire partie du restant de l’autre flanc de la vie soit de bon ou mauvais augure.
Dans la tristesse et l’abattement ressort toujours cette leçon : la vie est gratuite et fragile. Il ne faut jamais la salir et l’insulter. Je partage cette pensée avec tous mes compatriotes, bons ou faux patriotes, le tout dépend de quel côté on se place, devant le miroir dyslexique qu’est notre patrie et ses fractures sociétales.

Suivons l’exemple de ce jeune juriste, rescapé du génocide et servant dans l’armée qui y mit fin. Poursuivant sa carrière de juriste dans la même armée. Avant de venir plus tard dans le civil pour sauver le ministère de la justice dans les dures années de l’après-GAHIMA.

Si jeune qu’il en avait l’air, tenant la constitution ou la bible sur lequel prêtait serment Bernard. Lui-même si jeune pour ce poste assombri par le passage un tant soit peu "défendable" de l’autre Pierre à la fameuse Primature.

A deux, ils renvoyaient l’image du renouveau. Chose rare aux yeux du jeune adulte que j’étais. Un arrêt sur image qui marqua mon esprit. Le pays était relancé après le court brouhaha inopportun de la curie.

Et je voyais l’espoir, la lumière, Mucyo.
Sur cette image lumineuse de Bernard qui « bafouille » sous le stress solennel et Jean de Dieu Mucyo, hilare, qui lui fait répéter le serment dans l’enceinte du Parlement et du Sénat où il a fait une chute mortelle ce matin, je m’arrête et je laisse Mucyo « l’intègre" se reposer enfin dans les grands cieux, auprès d’autres grands hommes.
Serge NYAMBO,
Paris, France
03 Oct 2016 11h48


Kwamamaza
Commentaires

Que dieu soit avec lui

Répondre6.10.2016 à 12:48
######

Que dieu soit avec lui

Répondre6.10.2016 à 12:48
######

Sublime hommage àun homme qui a toujours forcé l’admiration et inspiré la crainte par tant de présence....Que les cieux lui soient une demeure éternelle auprès de Imana qui l’a créé et qui nous l’a prêté. Repose en paix dans la Lumière comme ton nom si prophétique Mucyo

Répondre4.10.2016 à 09:54
Musenyi

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!