99 films en compétition dans le FESTICAB 2014

Redigé par INGABIRE Luc-Noël
Le 26 mai 2014 à 02:00

Le nombre de films sélectionnés pour être en compétition dans la 6ème édition du FESTICAB est sorti. La sélection comprend 99 films au total. La 6ème édition qui se passe du 13 au 20 Juin 2014, voit l’introduction de deux catégories de films et l’augmentation des salles de projection.
L’ouverture de la 6ème édition du Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi, (FESTICAB) va avoir lieu le 13 Juin 2014. Au cours d’une conférence de presse de ce Lundi 26 Mai 2014, Diane KANEZA, chargé de (...)

Le nombre de films sélectionnés pour être en compétition dans la 6ème édition du FESTICAB est sorti. La sélection comprend 99 films au total. La 6ème édition qui se passe du 13 au 20 Juin 2014, voit l’introduction de deux catégories de films et l’augmentation des salles de projection.

L’ouverture de la 6ème édition du Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi, (FESTICAB) va avoir lieu le 13 Juin 2014. Au cours d’une conférence de presse de ce Lundi 26 Mai 2014, Diane KANEZA, chargé de la programmation au FESTICAB, a annoncé que 99 est le nombre de films sélectionnés pour entrer en compétition dans le FESTICAB 2014. Trois grands critères ont guidé la sélection, à savoir, la qualité de l’image, du son et le thème de film.

Diane KANEZA, chargé de la programmation au FESTICAB

La Directrice du FESTICAB, Cynthia NIYONSABA fait noter que le FESTICAB ne cesse de grandir et que cela se voit que dans la 6ème édition qui s’ouvre bientôt, il est attendu près de 50 personnalités du monde cinématographique venant d’Europe et d’Afrique.

La Directrice du FESTICAB, Cynthia NIYONSABA

Le FESTICAB 2014 enregistre une augmentation de films en compétition, il passe de 85 films (en 2013) à 99 films pour cette année. Parmi ces films s’en va des soi à retenir deux nouveaux longs métrages burundais : « I Mashaka » de Jean Marie NDIHOKUBWAYO et Pascal CAPITOLIN ; « Amaguru n’amaboko » de Roland RUGERO. Des longs métrages burundais qui arrivent après 15 ans de « Gito l’ingrat » qui était, jusque-là, le seul long métrage burundais produit dans l’histoire du film burundais.

Le grand rendez-vous du Cinéma au Burundi, le FESTICAB de cette année, augmente en films en compétition mais aussi en salles de projection. A Bujumbura, les salles de projection passent de 3 à 9 salles (3 salles-American Corners de Bujumbura, IFB, CJK, CELAB, KU KINDI, MARTHA Hôtel, NEW AGENA Hôtel) tandis que pour l’intérieur du pays les salles passent de 3 à 4 salles (American Corner de Gitega, Alliance Française de Gitega, Maison Slalom Ruyigi et Université de Ngozi).

Cette augmentation de salles de projection, comme le justifie Cynthia NIYONSABA, Directrice du FESTICAB, c’est dans le but de toucher le plus de public possible en leur amenant le film dans leur milieu qu’il fréquente habituellement.

Cette année, le FESTICAB se réjouit d’accueillir les premières œuvres des nouveaux talents burundais dans la catégorie nationale. La Chargé de la programmation au FESTICAB, Diane KANEZA annonce que la nouvelle édition introduit de deux nouvelles catégories de films dans la compétition. Il s’agit de la catégorie de films de la Communauté de l’Afrique de l’Est (East African Community) et une catégorie de films d’animation.

Le Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi de cette année 2014 a comme thème « Le cinéma et la démocratie  ». Selon les grandes catégories, les 99 films sont répartis comme suit : 16 films pour la compétition nationale, 51 films pour la compétition internationale, 20 films pour la compétition EAC et 12 films pour la compétition panorama.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité