Possesseurs de capitaux ; Au delà d’une perception minimale rwandaise des investissements
Publié le 26-01-2013 - à 10:10' par IGIHE

Inaugurant une rencontre plurisectorielle avec la thématique de l’investissement efficace au Rwanda,ce 25 janvier 13, le Premier Ministre Rwandais Dr Pierre Damien Habumuremyi a encouragé les possesseurs de capitaux à diversifier les secteurs d’activités. Il leur a dit que ce n’est pas l’activité de commerce de marchandises importées uniquement où les opérateurs économiques rwandais doivent investir leurs fonds.

La rencontre réunissait les investisseurs privés, les dirigeants de Base, RDB (Rwanda Development Board) et RALGA (Rwanda Association of Local Government Authorities).

Il a été insisté sur la coopération entre investisseurs et les autorités de base pour plus de création de richesses sociales et de développement, partant de la durable indépendance économique du pays.

Nkubiri Alfred, un investisseur présent dans 10 districts du pays, qui intervient dans l’agriculture et Elevage mais aussi dans le café a insisté sur le fait qu’au-delà d’être des importateurs de marchandises, ils devraient investir dans le secteur rural qui est à haute potentialité de profits.

Le Premier Ministre a demandé aux investisseurs locaux et étrangers d’investir dans les secteurs d’activités économiques où l’Etat ne vient, après eux, en partenaire secondaire.

« On entend des doléances des citoyens adressées à son Excellence Paul Kagame en tournée dans le pays comme le manque d’hôtels. En principe, c’est bien vous qui devriez le faire. Ceci vous permet de faire des affaires lucratives tout en développant un tel ou tel coin du pays. Mais le fait que vous ne le faites pas, c’est pourquoi l’Etat intervient », a déclaré Habumuremyi.

Le premier ministre a découragé une certaine perception du développement des activités économiques selon laquelle l’indicateur de progrès d’un investisseur rwandais est le fait qu’il va faire des affaires commerciales à l’étranger. Il leur a demandé d’investir à la base communautaire dans les districts du pays.

Il a surtout recommandé aux dirigeants de districts de cultiver de bonnes relations avec les investisseurs de leurs districts et secteurs et de cesser les habitudes de la part de certains services publics de ne pas honorer les contrats passés avec certains investisseurs.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!