Recouvrement de Six milliards de frw de prêt-bourse
Publié le 14-01-2013 - à 10:42' par IGIHE

La Commission de Recouvrement du Fonds de Prêt-Bourse près le REB (Rwanda Education Board annonce avoir ramené dans les caisses du Fonds 5,542,573,670 frw (env. 8,802,497.88 $).

Ceci est le résultat des efforts consentis par la Commission en sensibilisant les agents de la Fonction Publique et du Secteur privé qui avaient bénéficié de la bourse de ce fonds au cours de leur cursus universitaire. Ces derniers ont donné leur accord pour une retenue à la source d’un certain pourcentage de leurs salaires.

"Les Rwandais doivent changer de mentalités pour ce qui est de l’octroi suivi du recouvrement de la Prêt-Bourse. Cela permet une rotation de ce fonds qui doit bénéficier à tous les étudiants fréquentant l’université et les instituts supérieurs publics », a déclaré Louise Karamage, directrice de REB à IZUBA RIRASHE.

Cette directrice a rappelé la politique du gouvernement en matière de partenariat dénommée le ‘cost sharing’ entre lui et les parents des étudiants fréquentant l’école publique. Cette contribution financière sera versée par le parent en rapport avec son statut social et avec le type de cursus que le jeune universitaire aura choisi et suivi.

« Dans le cadre de ce ‘Cost Sharing’, les étudiants en Sciences et Technologie s’acquittent de 25% et le Gouvernement leur verse 75% pour couvrir leurs frais d’étude. Pour d’autres facultés, la contribution est de 50% pour chacune des deux parties », a déclaré Karamage.

Pour ce qui est des difficultés constatées dans l’octroi des prêts-Bourses, Karamage a déclaré au journal que le seul défi qui persiste concerne les étudiants qui bénéficient de bourses pour l’étranger et qui prolongent de façon inattendue leur période d’étude. Ceci a des conséquences sur le budget prévu car le REB est obligé de pourvoir aux frais d’étude de l’étudiant jusqu’à la fin de son cursus.

Karamage déclare que les modalités d’octroi de ce prêt-bourse sont assez transparentes car il est octroyé par une équipe de 7 experts qui, sur base de critères et principes clairs dont la filière à suivre et la note obtenue au test national, décident après analyse des dossiers leurs transmis de qui doit ou non bénéficier du prêt-bourse.

Le Gouvernement privilégie les carrières scientifiques et technologiques comme ingéniorat en construction ferroviaire, en géologie et mines et d’autres filières d’expertise nécessaire au Rwanda.

Pour ce qui est de l’éligibilité pour poursuivre ses études doctorales, Karamage a déclaré que cela dépend du type de travail presté par le candidat et de la filière scientifique qu’il entreprendra.

Le Fonds de Prêt bourse tourne avec 18.000 bénéficiaires fréquentant les universités locales et 1.030 étudiants à l’étranger.

ARTICLES RELATIFS
LIRE PLUS D'ARTICLES DANS "Développement de l’Afrique : appel à l’élaboration de politiques innovantes pour libérer le potentiel des ressources nationales"...
Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!