Des sénateurs donnent l’exemple aux citoyens avec l’enregistrement de leurs cartes- SIM
Publié le 20-02-2013 - à 14:19' par IGIHE

L’exercice d’enregistrement des cartes SIM a été lancé ce 19 février au Parlement rwandais et largement médiatisé pour qu’il serve d’exemple aux citoyens rwandais.

Le président du Sénat rwandais, Jean Damascène Ntawukuriryayo a insisté sur l’importance d’un tel exercice car « il regarde la vie quotidienne de tout citoyen rwandais et même celle du pays ». Il a ajouté que cet exercice a pris du temps pour se faire au rwanda quand, dans d’autres pays du monde, il est déjà en place.

L’exercice d’enregistrement de toutes les cartes SIM opérationnelles sur le sol rwandais prendra 6 mois à compter du 4 février 2013.

Il est dit par la RURA/Rwanda Utilities Regulation Agency que les cartes SIM qui n’auront pas été dûment enregistrées à cette date, seront rayées de la circulation.

ARTICLES RELATIFS
LIRE PLUS D'ARTICLES DANS "Développement de l’Afrique : appel à l’élaboration de politiques innovantes pour libérer le potentiel des ressources nationales"...
Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!