IGIHE.com \BB Arts \BB Sécurité
Un jeune homme abattu après son exfiltration du cachot de la zone Musaga
Publié le 18-06-2016 - à 04:27' par IGIHE


Des tirs nourris ont été entendus la nuit de ce 14 juin en Zone Musaga, plongeant les habitants de cette Zone du sud de la capitale dans une peur panique. Le corps d’un jeune homme abattu a été retrouvé le lendemain matin.

Les explications se contredisent sur l’origine de cette fusillade : la Police affirme être tombée dans une embuscade tandis que la population évoque un coup monté par la Police visant l’élimination physique du jeune homme extirpé du cachot de la zone.

Ces tirs à l’arme automatique mêlés d’explosions ont commencé à retentir aux environs de 22 heures, poussant les habitants à se terrer dans leurs maisons. Le lendemain matin, ils ont appris le bilan annoncé par la police : une personne tuée et deux fusils de type kalachnikov saisis.

Emmanuel Nahimana, la victime abattue, était détenue au cachot de la Zone Musaga depuis son arrestation le matin du 13 juin. Les déclarations de la Police à propos de cette mort sont contradictoires. Pierre Nkurikiye, porte-parole de la Police, affirme qu’Emmanuel Nahimana a été abattu alors qu’il se trouvait avec un groupe d’hommes armés qui a échangé des tirs avec la Police.

« La nuit de ce 14 juin, aux environs de 19h30 minutes, les forces de l’ordre sont allés récupérer des armes sur information de la population et ont saisi deux fusils de type kalachnikov avec leurs trois chargeurs garnis. Au retour, ils ont échangé des coups de feu avec des malfaiteurs, un des malfaiteurs est tombé sur le champ et 5 personnes ont été appréhendés », a déclaré le porte-parole de la police.

Les propos du porte-parole de la Police diffèrent de la déclaration faite par le chef de poste de la police de Musaga, sur la radio Isanganiro, le matin de ce 15 juin. L’OPP2 Désiré Manirambona a affirmé qu’Emmanuel Nahimana« a été sorti des cachots de la Zone Musaga la nuit de ce 14 juin pour aller montrer aux policiers une cache d’armes à la 5ème avenue ». L’officier de police en charge de la sécurité de la zone Musaga ajoute qu’à la 5ème avenue, « un groupe d’hommes armés les a attaqués et ont échangé des tirs qui ont emporté la vie d’Emmanuel Nahimana », selon Désiré Manirambona.

Les habitants de la Zone Musaga rejettent en bloc toutes ces déclarations divergentes de la police. Ils affirment qu’Emmanuel Nahimana a été assassiné par la Police et qu’il s’agissait d’une mise en scène. « C’est incompréhensible que quelqu’un soit assassiné alors qu’il était dans les mains de la Police. C’est inexplicable qu’on puisse le sortir du cachot tard dans la nuit, sous prétexte qu’il va leur montrer les caches d’armes. C’est clair et net que c’est un coup monté qui visait son élimination physique. D’ailleurs, nous étions déjà informés qu’on l’avait sérieusement torturé, il était à moitié mort », témoigne un habitant sous couvert d’anonymat.

Ces habitants de la Zone Musaga ajoutent qu’Emmanuel Nahimana aurait été victime de son intolérance à l’égard des violences que les jeunes du parti au pouvoir ‘’Imbonerakure‘’ font subir à la population. « Il était tellement chrétien. Quand les jeunes du parti au pouvoir malmenaient la population, il les approchait et leur prodiguait des conseils, pour qu’ils arrêtent de faire du mal à leurs voisins », poursuit un autre habitant.

Le matin de ce 15 juin, les quartiers de Kamesa et Kinanira de la Zone Musaga étaient bouclés par les forces de l’ordre et plus d’une trentaine de jeunes ont été arrêtés et conduits au cachot de la Zone Musaga. Les familles des personnes arrêtées craignent pour la sécurité des leurs et demandent aux organisations de défense des droits de l’homme de suivre de près l’affaire.

Avec RPA.bi


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!