IGIHE.com \BB Arts \BB Sécurité
Nigeria : quatre morts, quatre kidnappés dans une attaque de Boko Haram (armée)
Publié le 16-06-2016 - à 15:08' par Africatime

Le porte-parole de l’armée, le colonel Sani Usman.

Les jihadistes de Boko Haram ont tué quatre villageois et kidnappé quatre femmes lors d’un raid contre un village reculé du nord-est du Nigeria, a annoncé mercredi l’armée nigériane, affirmant que le groupe islamiste armé était désormais "sous pression" dans son propre fief.

Cette nouvelle attaque a été perpétrée mardi dans le village de Kutuva, situé dans le district de Damboa, de l’Etat de Borno, le plus endeuillé par les violences islamistes au cours des dernières années, a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée, le colonel Sani Usman.

"Des terroristes de Boko Haram à moto ont attaqué le village. Ils ont tué quatre habitants et pris en otage quatre femmes. Des habitants du village voisin de Kaya ont tenté de les rattraper... mais ont malheureusement perdu leur trace", a souligné ce responsable militaire.

Ces raids éclairs dans des villages reculés étaient un des modes d’opération de prédilection de Boko Haram au début de sa rébellion en 2009, mais ils sont devenus beaucoup plus rares depuis le début de l’année 2015.

Le groupe, affilié à l’organisation Etat islamique (EI), a enlevé des milliers de personnes, y compris des femmes et des enfants, pour les enrôler de force comme combattants, ou les utiliser comme esclaves sexuels ou comme bombes humaines.

L’armée nigériane, qui avait lancé une offensive en avril dernier contre le fief de Boko Haram dans la forêt de Sambisa (Etat de Borno), tentait mercredi de retrouver les femmes kidnappées. "Les soldats font tout ce qu’ils peuvent pour traquer (les insurgés) et sauver les femmes", a dit M. Usman.

"Boko Haram a vraiment été affaibli, mais ils essaient de sauver la face et c’est pourquoi ils s’en prennent à des cibles vulnérables, car ils sont sous pression", a ajouté le porte-parole de l’armée, affirmant que 17 combattants "affamés" s’étaient "rendus" cette semaine dans le district de Damboa.

Depuis sept ans, l’insurrection de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de réfugiés. Les armées des quatre pays touchés par Boko Haram -Nigeria, Tchad, Niger et Cameroun - ont annoncé la semaine dernière le lancement imminent d’une vaste offensive contre les rebelles islamistes, après une attaque sanglante dans le sud du Niger.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!