IGIHE.com \BB Arts \BB Sécurité
Les activités paralysées au poste-frontière de Ruhwa entre le Burundi et le Rwanda suite à des tensions
Publié le 23-11-2016 - à 08:16' par IGIHE


Depuis ce mercredi matin, les activités sont paralysées au poste-frontière de Ruhwa en commune Rugombo, province Cibitoke. A l’origine, des tensions survenues depuis ce mardi entre les agents des services d’immigration du Burundi et du Rwanda, causées par l’installation de caméras de surveillance côté Burundi. Personne n’était autorisé à traverser la frontière des deux côtés.

Selon des témoins, tout a commencé ce mardi lorsque des agents sont venus pour installer des caméras de surveillance du côté Burundais du poste-frontière à arrêt unique de Ruhwa.

Les agents des services d’immigration du Rwanda ont vivement protesté, indiquant qu’ils n’ont pas été informés.

Au fil des discussions, les tensions sont montées des deux côtés ; tensions exacerbées par l’arrivée de responsables de la police et de l’armée à Cibitoke quadrillés par des gardes lourdement armés. " Le Commissaire de police ainsi que le commandant du camp Cibitoke sont arrivés, lourdement armés, et sont entrés dans la zone neutre de la frontière", indique une source, précisant que les deux officiers voulaient imposer l’installation de ces caméras.

Selon une source policière, les armes sont en principe interdites dans les zones neutres entre les frontières. Un autre témoin nous indique que les agents d’immigration Rwandais ont considéré cette intrusion comme une humiliation et une violation des procédures.

Ruhwa fermée suite aux tensions

Suite à ces vives tensions, la frontière de Ruhwa était fermée ce mercredi matin. "Aucune personne n’est autorisée à traverser d’un côté comme de l’autre", rapporte un habitant.

Selon le porte-parole de la police burundaise, "la PAFE est entrain d’inter-connecter tous les postes frontieres à arrêt unique. Quand on a commencé à installer les logiciels qui permettent cette inter-connexion, mais qui fonctionnent avec des caméras de surveillance, les policiers Rwandais n’ont pas été contents et il y a eu ce petit malentendu", déclare Pierre Nkurikiye.

Il ajoute que les activités ont été interrompues à Ruhwa ce mardi "durant un moment" ; mais qu’elles ont repris après. Le porte-parole de la police confirme cependant que les activités sont cette fois paralysées depuis ce mercredi matin. "Depuis ce matin, le traffic est interrompu parce que côté Rwandais ils ne sont pas en train de travailler. Nous pensons toutefois qu’ils discutent avec leurs hiérarchies respectives et qu’une solution va être trouvée", précise Nkurikiye.

Pour le moment, rien n’indique qu’une issue va être trouvée. Les agents d’immigration du Rwanda se sont retirés pour regagner leur ancien poste avant la création du guichet unique.

Le Commissaire Theos Badede, porte-parole de la police Rwandaise, nous a renvoyé aux services d’immigration. Le Lieutenant-Colonel Anaclet Kalibata, responsable de l’immigration Rwandaise, nous a promis qu’il va nous contacter ultérieurement pour des précisions.

Plusieurs personnes venues du côté Burundais et Rwandais sont bloquées à la frontière, ne pouvant pas poursuivre leur route. Certains d’entre eux, notamment des personnes venues de la RDC ou en partence pour la RDC, ont rebroussé chemin pour tenter de passer par la frontière de Gatumba séparant le Burundi et la RDC. D’autres ont tout simplement annulé leurs visas.

Avec RPA


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!