IGIHE.com \BB Arts \BB Justice
Me Karongozi : ‘‘La décision d’acquittement d’anciens ministres des Batabazi est lourde de conséquences’’
Publié le 8-02-2013 - à 16:20' par Karirima A. Ngarambe

Martin Karongozi est avocat aux Barreaux de Bruxelles/Belgique et de Kigali/Rwanda. Il a, par le passé, dirigé IBUKA-section Belgique. Il réagit au Micro d’IGIHE à propos de la récente décision du TPIR-Arusha qui a acquitté en appel deux anciens ministres du Gouvernement intérimaire rwandais dit des Batabazi (Avril-juin 1994) aux tristes temps forts du génocide des Tutsis de 1994. Ces deux ministres, Justin Mugenzi(Commerce&Industries) et Prosper Mugiraneza ( Fonction Publique) étaient poursuivis pour des crimes de génocide des Tutsi du rwanda d’avril-juin 1994.

Me Karongozi au micro de Karirima d’IGIHE

« La décision d’acquittement de ces deux anciens ministres par le TPIR-Arusha (Tribunal Pénal International Pour le Rwanda d’Arusha) nous ramène en arrière s’il faut prendre en compte d’autres jugements rendus par le même tribunal à l’encontre d’autres ministres qui étaient dans le même gouvernement.

La présente décision écarte délibérément l’idée que le génocide des Tutsi a été planifié, organisé et mis en exécution  »,

s’est ainsi insurgé Maitre André-Martin Karongozi du Barreau de Bruxelles ajoutant que

« Cette décision passe sous silence le rôle joué par le Gouvernement intérimaire rwandais d’avril-juin 1994 au moment où le génocide des Tutsi était mis en exécution autant que cela a été fait au su et au vu de tout le monde dans l’ancienne Préfecture de Butare après que le Président de la République ad interim, Théodore Sindikubwabo accompagné de son équipe ministérielle dont le Premier Ministre Jean Kambanda et les Mugenzi Justin et Mugiraneza Prosper acquittés par le TPIR, ait prononcé le tristement célèbre discours de Butare ordonnant clairement l’extermination des Batutsi de cette ancienne préfecture ».

Cet Avocat trouve qu’un tel jugement n’aurait pas dû être rendu en l’état par un TPIR qui a gagné plusieurs années de jurisprudence en matière de procès de génocide des Tutsi du Rwanda. Le TPIR ne doit pas à l’heure actuelle émettre des doutes sur la planification du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 quand bien même lui aussi tremperait dans le négationnisme de ce génocide, a-t-il dit.

« Pour ma part, il faudrait que nous organisions des manifestations de protestation contre le mode d’action et les pratiques de ce TPIR Arusha car ce n’est pas lui qui devrait tremper dans le négationnisme du génocide tout au long des procès qu’il conduit », a déclaré Me Maitre Karongozi.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!