IGIHE.com \BB Arts \BB Sécurité
L’accusé Mugesera absent à la Cour ; demande d’explication à la direction pénitentiaire
Publié le 20-02-2013 - à 13:39' par IGIHE

En ce 19 février 2013, il devait y avoir une nième séance de tribunal à la Haute Cour dans un procès opposant le Dr Léon Mugesera à l’Etat Rwandais représenté par le procureur général de la République, Martin Ngoga. L’accusé domicilié à la Prison Centrale de Kigali n’a pas répondu à l’appel. Le Directeur de la Prison de Nyarugenge, Rusa Gahima et l’infirmière Violette Uwimana qui est aux soins du Dr Léon Mugesera ont été priés de fournir des explications sur la non comparution à la Cour du Dr Léon Mugesera accusé de crimes de génocide.

L’avocat de la défense de Léon Mugesera a fait une fuite en avant. Il a informé la Cour que son client est gravement malade, qu’il manifeste des signes de température exagérée depuis Samedi le 16 février jusqu’à ce jour de rendez vous de procès du 19 février.

La Cour a rejeté cette intervention disant que cela ne constitue pas une déclaration médicalement attestée.

Le Directeur de la Prison Centrale de Kigali a déclaré à la Cour qu’il ne sait pas pourquoi l’accusé n’a pas comparu car, a-t-il dit, même s’il se défend disant qu’il est malade, rien ne montre qu’il ne devait pas comparaître devant la Cour.

« La santé de Mugesera est visitée matin et soir », a déclaré à la Cour le directeur de la prison où est locataire Mugesera. Il a montré que ce Samedi 16 février, Mugesera a été conduit pour consultation médical à l’hôpital. Le Docteur qui le traite ne lui a pas donné un certificat de repos qui aurait dû nous montrer qu’il y a une certaine gravité de sa maladie et donc sa non comparution devant la Cour pour ce mardi 19 février, a ajouté ce Directeur de Prison Centrale.

Violette Uwimana, l’infirmière qui suit de près la santé de l’accusé a confié à la Cour que Léon Mugesera s’est plaint ce samedi 16 février, de maux de tête et de souffrir aux articulations. Sa température s’est révélée normale. Le lendemain, il avait 39.8˚. Le médecin traitant d’hôpital lui a prescrit des médicaments, a-t-elle ajouté.

Devant l’insistance du Ministère Public de continuer la séance de procès parce que l’absence de l’accusé n’est pas justifiée par un quelconque document médical, les juges sont allés en délibéré de 30 minutes pour statuer sur cette requête du Ministère Public.

Au retour, la Cour a décidé que le Dr Emmanuel Musabeyezu, médecin traitant l’accusé à l’Hôpital Roi Fayçal de Kigali doit fournir un document montrant que la maladie du Dr Léon Mugesera et les médicaments qu’il prend peuvent l’empêcher de comparaître devant la Cour. La Cour a reporté la séance de procès au 21 février 2013 à 8heures 30 du matin.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!