Vers un accord en RDC entre pouvoir et opposition

Publié par IGIHE
Le 24 décembre 2016 à 12:39
Visites :
56 2

Les évêques de l’Eglise catholique servent de médiateurs durant les discussions entre l’opposition et le gouvernement congolais. L’opposition et le parti au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) approchent d’un accord sur le maintien en fonction du président Joseph Kabila jusqu’à la fin 2017 en échange de la tenue d’élections. Une pause dans les discussions a été annoncée samedi à 05h30 du matin (04h30 GMT) après douze heures de négociations organisées sous l’égide de l’Eglise catholique.

KINSHASA - L’opposition et le parti au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) approchent d’un accord sur le maintien en fonction du président Joseph Kabila jusqu’à la fin 2017 en échange de la tenue d’élections, ont annoncé des participants.

Une pause dans les discussions a été annoncée samedi à 05h30 du matin (04h30 GMT) après douze heures de négociations organisées sous l’égide de l’Eglise catholique. Elles devaient reprendre à 11h00, ont précisé les participants.

Le mandat de Joseph Kabila, qui est au pouvoir depuis 2001 et l’assassinat de son père, Laurent Kabila, a expiré lundi dernier à minuit. La Constitution lui interdit d’exercer un troisième mandat.

Les autorités de Kinshasa ont repoussé jusqu’en avril 2018 l’élection destinée à désigner son successeur, initialement prévue en novembre. Le report a été décidé officiellement pour des raisons logistiques et financières.

Outre l’organisation d’élections l’an prochain, l’accord prévoit la nomination au poste de Premier ministre d’une personnalité issue des rangs de l’opposition.

Les tractations visent à mettre fin aux manifestations et aux violences qui ont fait au moins 40 morts cette semaine dans le pays, selon le Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’Onu, Zeïd Ra’ad al Hussein.

L’Onu a dénoncé un usage excessif de la force.

La communauté internationale craint que la RDC, anciennement Zaïre, ne replonge dans la guerre civile, à l’image du conflit de 1996-2003 qui a fait des millions de morts.

avec reuters


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité