Venezuela : élection d’une Constituante dans un climat tendu

Publié par Olga Ishimwe
Le 31 juillet 2017 à 08:46
Visites :
56 2

Le Venezuela votait ce dimanche pour l’élection de l’Assemblée constituante convoquée par le président Nicolas Maduro. A l’issue de ce vote, 537 membres seront élus pour cette Constituante. Parmi ses prérogatives : « rédiger une nouvelle Constitution ». 20 millions d’électeurs étaient appelés à ce scrutin auquel ne participait pas l’opposition, majoritaire à l’Assemblée nationale, qui considère qu’il s’agit d’une « manœuvre du gouvernement pour se maintenir au pouvoir ».

Un scrutin sous haute tension donc. Un candidat a été tué par balle dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile à Ciudad Bolivar et dans la matinée, un dirigeant de l’opposition a été tué dans une manifestation contre la Constituante à Cumana. Dans la capitale Caracas, au moins 4 militaires ont été blessés dans une explosion. Au total, au moins dix personnes ont trouvé la mort lors de cette journée de vote.

Nicolas Maduro a été le premier à voter à 6 heures dimanche matin en compagnie de son épouse. Il faut dire que depuis le 1er mai, jour de l’annonce de la Constituante, les ténors du camp présidentiel se succèdent pour répéter ce même message : « La Constituante est la solution aux problèmes des Vénézuéliens ».

Un discours que rejette catégoriquement l’opposition qui dénonce les modalités du scrutin : près de 180 membres seront élus à partir de secteurs de la société comme les retraités ou les paysans, ce qui remet en cause selon elle le principe du vote universel.

Et surtout, l’opposition condamne la mise en place de la Constituante sans approbation préalable du peuple, sans référendum. C’est dans cette optique qu’elle avait organisé une consultation il y a deux semaines qui avait rassemblé plus de 7 millions et demi de votes contre la Constituante.

En conséquence, l’opposition a donc appelé les Vénézuéliens à boycotter le scrutin et à se rassembler sur la principale autoroute de la capitale malgré l’interdiction générale de manifester.

La Colombie a d’ores et déjà affirmé qu’elle ne reconnaîtra pas le vote de ce dimanche, un vote qui se déroulait en l’absence d’observateurs internationaux.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité