USA : Rejet de l’appel de Béatrice Munyenyezi ; Dix ans de prison et extradition

Publié par Olga Ishimwe
Le 4 septembre 2017 à 10:41
Visites :
56 2


La décision judiciaire des États-Unis de rejeter l’appel de Beatrice Munyenyezi contre la sentence de dix ans à purger dans les prison américaines et, par la suite, la décision d’extradition pour le Rwanda décidées en première instance, ont été chaleureusement accueillies par le gouvernement rwandais. Ladite femme purge une peine de 10 ans pour avoir menti dans sa déposition lors du remplissage du questionnaire de demande de la nationalité américaine.


Elle portait le plus souvent l’uniforme du parti MRND.

Beatrice Munyenyezi, est une Rwandaise qui est arrivée en 1994 sur le sol américain. Elle est la femme du fils de la tristement célèbre ministre du Genre, Pauline Nyiramasuhuko, reconnue coupable par le TPIR Arusha pour avoir sensibilisé des Interahamwe à des viols des femmes tutsi dans la ville de Butare. Son mari n’est autre que Arsene Shalom Ntahobari, le président de la milice Interahamwe dans ladite ville de Butare

En février 2013, cette femme a été jugée pour avoir menti dans sa déposition lors du remplissage du questionnaire de demande de la nationalité américaine. Elle avait déclaré n’avoir jamais participé au génocide des Tutsi au Rwanda. Peu après le Tribunal de la Ville Manchester de l’Etat du New Hampshire a reconnu Munyenyezi avoir joué un rôle dans le génocide contre les Tutsi au Rwanda de 1994. Cette décision fut prise par le juge Steven Mc Auliffe.

Selon le Dr Jean Damascène Bizimana, secrétaire exécutif de la Commission nationale pour la lutte contre le génocide (CNLG), la décision de refuser l’appel de Munyenyezi montre que les États-Unis sont conscients de son rôle dans le génocide contre les tutsis de 1994 ; un crime punissable dans le monde entier, tel que stipulé dans la Convention internationale contre les génocides de 1948.

"Le CNLG se félicite de cette décision parce que Munyenyezi est une génocidaire notoire en raison de son rôle dans les meurtres dans la ville de Huye où elle a orchestré et comploté des meurtres ensemble avec son mari et sa belle-mère ", a déclaré Bizimana

À travers de nombreux temoignages ; Beatrice Munyenyezi a été décrite comme une haute personnalité du parti jadis au pouvoir, le MRND qui a conçu et exécuté le génocide contre les Tutsis de 1994.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité