Urgent

Une deuxième femme arrêtée en Malaisie dans l’enquête sur la mort de Kim Jong-Nam

Redigé par Igihe.com
Le 16 février 2017 à 02:32

La police malaisienne a arrêté jeudi une deuxième suspecte dans le cadre de l’enquête sur la mort brutale du demi-frère en disgrâce du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un lundi, à Kuala Lumpur.
L’enquête sur la mort de Kom Jong-Nam, demi-frère en disgrâce du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, se poursuit. Une deuxième femme suspectée d’être impliquée dans l’assassinat a été arrêtée en Malaisie jeudi 16 février. Agée de 25 ans, elle est en possession d’un passeport indonésien.
la police malaisienne a également (...)

La police malaisienne a arrêté jeudi une deuxième suspecte dans le cadre de l’enquête sur la mort brutale du demi-frère en disgrâce du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un lundi, à Kuala Lumpur.

L’enquête sur la mort de Kom Jong-Nam, demi-frère en disgrâce du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, se poursuit. Une deuxième femme suspectée d’être impliquée dans l’assassinat a été arrêtée en Malaisie jeudi 16 février. Agée de 25 ans, elle est en possession d’un passeport indonésien.

la police malaisienne a également précisé détenir un troisième suspect, présenté comme le petit ami de la deuxième femme interpellée.

Mercredi, une première suspecte, Doan Thi Huong, âgée de 28 ans et détentrice d’un passeport vietnamien, avait été arrêtée à l’aéroport de Kuala Lumpur. Elle devait être présentée à un tribunal malaisien jeudi matin. Mais Abdul Samah Mat, chef de la police de l’État de Selangor où est situé l’aéroport, a indiqué à l’AFP que la police avait obtenu une ordonnance de détention de sept jours pour les deux femmes.

Autres interpellations dans la journée

Kim Jong-Nam est mort lundi 13 février après avoir été attaqué par deux femmes qui lui auraient jeté un liquide au visage dans le hall de départ de l’aéroport international de Kuala Lumpur. Selon des responsables du renseignement sud-coréens, il a bien été empoisonné par des agents nord-coréens à l’aéroport de la capitale malaisienne. Il s’apprêtait à prendre un avion pour Macao, région administrative de Chine où il a passé de nombreuses années en exil.

Plusieurs autres interpellations devraient avoir lieu dans la journée jeudi, a déclaré un responsable de la police malaisienne, Tan Sri Noor Rahshid Ibrahim, à l’agence de presse malaisienne Bernama.

Mercredi, les autorités malaisiennes ont rejeté la demande de représentants de la Corée du Nord visant à empêcher l’autopsie du corps de Kim Jong-nam, a-t-on appris de trois sources gouvernementales malaisiennes.

Avec france24.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité