Un important cadre du jihadisme français arrêté en Syrie

Redigé par IGIHE
Le 28 décembre 2017 à 08:30

Il était l’un des jihadistes français les plus activement recherchés : ce n’est que ce mercredi 27 décembre qu’on a appris que Thomas Barnouin a été arrêté le 17 décembre par les combattants kurdes en Syrie. Qui est cet homme de 36 ans, originaire d’Albi, une ville du sud-ouest de la France ?

Pour les services de renseignement, Thomas Barnouin est l’un des cadres du jihadisme français. Au milieu des années 2000, ce fils d’enseignants devient un membre actif de la cellule d’« Artigat », une commune du département de l’Ariège.

C’est là qu’il fait la rencontre de Mohamed Merah, qui tuera en mars 2012 sept personnes à Toulouse et Montauban, mais aussi des frères Clain, dont les voix ont été identifiées dans la revendication audio par l’organisation Etat islamique des attentats de novembre 2015 à Paris.

Arrêté une première fois en Syrie en 2006 puis expulsé en France, Thomas Barnouin est condamné en 2009 à cinq ans de prison dont un avec sursis. En 2014, et malgré la surveillance policière dont il fait l’objet, l’homme réussi à repartir en Syrie accompagné d’une dizaine d’autres islamistes radicaux de la région Midi-Pyrénées.

Thomas Barnouin et deux autres jihadistes français sont actuellement entre les mains des forces Kurdes. Sur place, ils risquent la peine de mort pour leur appartenance à l’organisation Etat islamique.

Avec RFI


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité