Top 25 des trucs que les gens devraient arrêter de faire. Tout de suite. Maintenant.

Publié par Olga Ishimwe
Le 19 juillet 2017 à 10:19
Visites :
56 2

Les gens ont plein de petites manies insupportables, de tics, de tocs, de défauts, de manières, et que ça commence à bien faire. On en a choisi 25, on aurait pu en prendre 100, tellement cette frange de la population qu’on appelle "les autres" sont des casse-noix. N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires ce qui vous met hors de vous chez vos cousins les humains, nous on abandonne.

1. Faire des guillemets avec ses doigts
Et dire "entre parenthèses".

2. Siffloter de manière complètement aléatoire
En inventant la mélodie au fur et à mesure, pour avoir l’air détendu et cool.

3. Demander devant une file d’attente "Vous faites la queue ?"
Au cas où l’on stagnerait en rang d’oignons devant des chiottes par pur plaisir.

4. Tout écrire à l’infinitif (ex : "aller en soirée, croiser machin, rentrer")
T’exprimer comme une pub Volvic. Vriller les nerfs des honnêtes gens. Être trop con pour conjuguer un verbe.

5. Être trop content de se faire retwitter
Alors que dans la vraie vie de tous les jours, ça te gonfle quand quelqu’un joue à répéter tout ce que tu dis.

6. Dire "what the fuck" pour exprimer sa circonspection
Ta gueule. What ?

7. Terminer toutes ses phrases à l’écrit par des smileys
Au cas où l’on ait pas compris la blague :-)

8. Dire des LOL, à l’oral, dans une conversation

Ou pire : affirmer que dire "lol", c’est has-been. Non, ça a toujours été très con de dire "lol".

9. Demander "Qu’est-ce que tu fais là ?" à une connaissance dans un lieu public (La Poste, quai de gare...)
Ben tu vois bien, je me prostitue. A ton avis, Einstein ?

10. Promener son chien avec une laisse trop longue
10 mètres de laisse sur un trottoir de 3m de large... Non ? Ça percute pas ?

11. Tutoyer les gens sans les connaître
Répugnant. Et la bienséance bordel ?

12. Blinder ses mails / statuts FB / brillantes interventions en ligne de fautes avérées et dire "j’écris en SMS et en abréviation"

A qui tu veux faire croire ça pauvre tache ? Illettré ET de mauvaise foi...

13. Raconter ce que l’on se fait à manger sur Facebook
Ta vie doit être particulièrement navrante pour que tu puisses la résumer à un gratin de courgettes.

14. Commencer à faire la queue à la caisse du supermarché quand on n’a pas tout à fait fini de faire ses courses

Et laisser son caddie dans le chemin pour marquer sa position.

15. Rester à gauche dans les escalators
Et ne pas bouger son cul. Alors que tout le monde sait qu’à gauche c’est la voie express.

16. Chanter dans les lieux publics
Crève crève crève charogne. (Les gens qui chantent dans les lieux publics sont la première cause d’homicide en France. On l’a lu sur Internet.)

17. Se comporter dans les transports en commun comme chez mémé

Sérieusement, c’était urgent à ce point de se vernir les ongles de pieds, de partager les différents stades de ta gastro au téléphone, de bouffer ton p*** de grec ?

18. Utiliser des poussettes-Panzer qui prennent toute la place
Et les parents qui croient disposer de l’immunité absolue.

19. Parler de ses "valeurs" pour parler de ses idées, de ses principes, de son humeur.
Vider un mot de son sens pour en faire un concept fourre-tout et en user plus que de raison.

20. Les mecs qui s’arrêtent en plein milieu du trottoir, qui zigzaguent, qui redémarrent quand tu les doubles

On appelle ça les zombies du pavé, des mecs qui n’ont pas compris qu’ils n’étaient pas seuls et que le trottoir ne leur appartenait pas.

21. Les automobilistes qui klaxonnent

Les connards qui klaxonnent comme des trépanés dès qu’un mec freine devant eux, on devrait les déporter, les envoyer au bagne.

22. Mettre le saucisson et le nutella au frigo
Dans la vie, il y a certaines valeurs à respecter, sinon c’est l’anarchie. En revanche, la moutarde et les cornichons vont au frigo, ça semble évident.

23. Les gens (les vieux ?) qui te doublent en baissant la tête, genre ils ne t’ont pas vu
Ecoute moi bien mamie Tromblon, je suis à ça de t’allonger d’une bonne béquille, alors tu repasses derrière moi sagement et tout se passera bien.

24. Utiliser le mot "impacter"
Si tu fais partie de ce type de personne, tu peux tout de suite fermer cette fenêtre. Mais sache qu’on te retrouvera. Et qu’on impactera notre poing dans ton nez.

25. Parler à son gosse comme à un chien

S’il te fait tant chier, achète un lapin nain et arrête de gueuler sur ton gosse.

26. (bonus) Parler à son chien comme à un gosse
Rien de plus triste que de parler de son clébard comme si c’était un gosse. Pourquoi pas lui foutre un manteau tant qu’on y est ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité