Suppression du visa au Rwanda ; l’effectif déjà en place

Redigé par IGIHE
Le 3 janvier 2018 à 08:23

A compter du premier janvier 2018, Il n’y a plus besoin de visa pour entrer au Rwanda. Ce pays d’Afrique centrale s’est imposé au fil des années comme un pilier de la libre circulation des personnes et des biens.

Cette décision est intervenu après celle prise par les autorités de Kigali d’exempter de visa dans le cadre de la réciprocité les ressortissants de la République centrafricaine, du Tchad, du Bénin, du Sénégal, de la Guinée, du Ghana, de l’Indonésie, de Haïti ,des Seychelles et de Sao Tomé et Principe.

Les ressortissants des pays de la communauté est-africaine, de la République démocratique du Congo et des états de l’Afrique orientale et australe, n’auront pas besoin de visa pour séjourner sur le sol rwandais sur une période ne dépassant pas trois mois.

Les résidents étrangers ne devront présenter aux frontières que leurs cartes de résident, tandis que les binationaux n’auront besoin que de leur carte d’identité.

En 2016, plus de 10 000 visas de travail ont été délivrés à des Africains, et ils ont été au moins 3 millions à entrer dans le pays la même année.

Le rapport Africa Visa Openness Report 2016 classait le Rwanda en 9e position parmi les pays africains qui facilitent l’entrée sur leur territoire.

Notons que le Rwanda est le premier sur le continent, à supprimer les visas pour les voyageurs, conformément à une directive inscrite dans l’agenda de l’Union africaine.

La 27ème session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, tenue à Kigali en juillet 2016, a adopté la politique de libre circulation des personnes et la politique africaine en matière de passeport.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité