Tanzanie : les faux portables déconnectés.

Redigé par IGIHE
Le 21 juin 2016 à 11:57
Visites :
56 2

Une mesure prise par le gouvernement pour lutter contre l’usage des téléphones contrefaits est entrée en vigueur depuis minuit dans ce pays.

Les détenteurs des téléphones produits par la contrefaçon ont du mal, depuis lors, à émettre des appels.

Environ 1,2 million d’appareils téléphoniques contrefaits doivent être déconnectés du réseau mobile, selon les médias tanzaniens.

Des usagers de la téléphonie mobile se plaignent de cette mesure, arguant qu’ils utilisaient des appareils produits par la contrefaçon sans pour autant le savoir, selon un journaliste de la BBC basé à Dar es Salaam, la plus grande ville du pays.

La Tanzanie rejoint un petit groupe de pays africains, le Cameroun, l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria, qui ont pris des mesures similaires pour lutter contre la contrefaçon.
Risques sanitaires

Environ 3 % des téléphones utilisés dans ce pays d’Afrique de l’Est sont le produit de la contrefaçon, selon l’organe national de régulation des télécoms.

Avec 49 millions d’habitants, la Tanzanie compte environ 33 millions d’abonnés à la téléphonie mobile.

Les autorités tanzaniennes font valoir que les appareils électroniques contrefaits sont dépourvus des éléments permettant de les localiser, ce qui profite, selon elles, aux criminels et aux groupes terroristes.

Selon l’organe de régulation des télécoms, le fait de déconnecter du réseau mobile les téléphones contrefaits permet aussi d’éviter les risques sanitaires liés à l’usage de ces appareils.

BBC


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité