Pauvreté des enfants : et vous, face à ces deux situations, comment réagiriez-vous ?

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 1er juillet 2016 à 04:42
Visites :
56 2

PAUVRETE - Unicef diffuse, dans le cadre de sa campagne #FightUnfair, un spot montrant que notre attitude diffère radicalement quand nous croisons un enfant seul dans la rue, à l’apparence normale, que lorsqu’il s’agit d’un enfant sale, aux vêtements usés. Une vidéo saisissante, qui pousse à réfléchir sur notre attitude au quotidien.

Anana a 6 ans. Pour la nouvelle campagne d’Unicef, #FightUnfair, elle a accepté de se prêter à un exercice : se faire filmer dans la rue au même endroit, en l’occurrence à Tbilisi (Géorgie) mais dans deux "costumes" différents. Le premier, vêtue comme une enfant propre sur elle, avec une jolie robe et un manteau soigné. Le deuxième, dans des vêtements usés, le visage plein de suie. Le verdict est sans appel : alors que dans le premier cas, de nombreux passants s’arrêtent pour lui parler, notamment pour savoir si elle est perdue, dans le second cas, presque personne ne prête attention à Anana, si ce n’est deux passants. Comme si la petite était invisible.

Même constat au restaurant : la Anana "version chic" attire les compliments et les gestes d’attention tandis que l’autre Anana, grimée en enfant pauvre, est elle rejetée. A son passage, on voit des clients dissimuler leur sac, où aller jusqu’à lui demander de partir. Ce qu’Anana finit par faire, en courant. Et en pleurant. L’expérience s’arrêtera là : comme le précise la vidéo, la production n’a pas souhaité allé plus loin car l’enfant "était trop bouleversée". Elle s’en explique d’ailleurs face caméra : "C’est parce que mon visage était couvert de suie et mes vêtements sales. Ca m’a rendue triste. Ils m’ont tous dit de m’en aller".

L’Unicef termine son spot ainsi : "Pour résumer notre expérience nous utiliserons seulement un mot : INJUSTE. Il y a de nombreux enfants dans les rues qui subissent eux aussi ce genre d’attitude, et qui ont besoin d’attention et de soins". D’autant que la situation ne fait qu’empirer : un rapport publié il y a quelques jours par le Fonds des Nations unies pour l’enfance révèle ainsi que d’ici 2030, 167 millions d’enfants vivront dans la pauvreté à travers le monde.

>> Et vous, comment auriez-vous réagit ? N’hésitez pas à nous donner votre opinion dans les commentaires ci-dessous


metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité