Obama accorde une régularisation provisoire à 5 millions de sans-papiers

Redigé par 7sur7
Le 21 novembre 2014 à 09:14

Le président américain Barack Obama a promis jeudi un système d’immigration "plus juste et plus équitable", présentant une série de mesures qui prévoient la régularisation provisoire de quelque cinq millions de clandestins vivant sous la menace d’une expulsion.
"Une amnistie de masse serait injuste. Des expulsions de masse seraient à la fois impossibles et contraires à notre caractère", a expliqué le président américain lors d’une courte allocution solennelle depuis la Maison Blanche. "Nous sommes et (...)

Le président américain Barack Obama a promis jeudi un système d’immigration "plus juste et plus équitable", présentant une série de mesures qui prévoient la régularisation provisoire de quelque cinq millions de clandestins vivant sous la menace d’une expulsion.

"Une amnistie de masse serait injuste. Des expulsions de masse seraient à la fois impossibles et contraires à notre caractère", a expliqué le président américain lors d’une courte allocution solennelle depuis la Maison Blanche. "Nous sommes et serons toujours une nation d’immigrants", a-t-il ajouté. Face à l’inaction du Congrès sur ce dossier sensible, M. Obama a dit se prévaloir de "l’autorité légale" que lui confère sa fonction pour rendre le système d’immigration américain "plus juste et équitable".

Mesure la plus saillante : les clandestins vivant depuis plus de cinq ans aux Etats-Unis et ayant un enfant américain ou titulaire d’un statut de résident permanent, pourront obtenir un permis de travail de trois ans. L’administration estime que cette mesure pourrait bénéficier à un peu moins de la moitié des 11 millions de clandestins qui vivent aux Etats-Unis. L’immense majorité sont originaires du Mexique et d’Amérique centrale.

Il a également pris soin de souligner qu’il ne s’agissait en aucun cas d’une "amnistie", répondant ainsi indirectement à ses adversaires républicains qui l’accusent d’abuser de son pouvoir en se passant de l’aval du Congrès.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité