Nyamirambo : Jeunes Insatisfaits de la quantité de capotes sexuelles distribuées

Redigé par IGIHE
Le 27 janvier 2018 à 02:45

Dans le cadre de la lutte contre le Sida et autres MST (Maladies Sexuellement Transmissibles), certains points de distribution gratuite des capotes sexuelles dites condoms ont été construits dans la la ville de Kigali où ces dernières sont approvisionnées et distribuées gracieusement aux personnes désireuses de faires des relations sexuelles protégées.

Il se fait que les jeunes soucieux de s’en approvisionner dans les kiosques de Nyamirambo, Rwezamenyo et Nyakabanda, quartiers du sud de la ville de Kigali sont mécontents de se voir rien qu’un seul sachet fait de quatre capotes.

Ils se plaignent du fait que cela est nettement insuffisant par rapport à leurs besoins pour satisfaire leur appétit sexuel du jour.

« Nous donner un seul paquet, ç ne va pas. Il y a parmi nous ceux qui font plus de quatre relations sexuelles par jour. Que se passe-t-il quand les capotes viennent à finir ? On se décide de faire sans », a confié un jeune homme du quartier Rwezamenyo.
Une jeune prostituée de Matimba/Nyamirambo s’approvisionne les capotes dans un point de distribution d’à côté pour les offrir à ses clients. « Il vient des partenaires qui utilisent tout un paquet de quatre capotes tout de go », on n’ a pas le temps d’enfiler ses habits pour aller se réapprovisionner au Point de distribution. Je me demande pourquoi les préposés à la distribution ne nous donnent pas de capotes suffisantes », a dit révoltée cette jeune fille rompue au métier de prostitution.

Le responsable des kiosques de distribution de capotes dans la Mairie de la Ville de Kigali interrogé ne comprend pas comment un seul partenaire sexuel peut utiliser plus d’un paquet par jour. Néanmoins, il se dédouane disant que tout intéressé peut « s’approvisionner au moins cinq fois par jour » dans ces kiosques-là.

Les responsables de ces Kiosques de distribution gratuite de capotes soupçonnent que certains gens mesquins les prennent pour aller les vendre dans les nombreux motels de la ville de Kigali.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité