La grogne sociale se poursuit au Tchad

Redigé par igihe
Le 21 novembre 2016 à 12:57
Visites :
56 2

Cela fait maintenant trois mois que les services publics tournent au ralenti au Tchad. De nombreuses écoles sont fermées, service minimum dans les hôpitaux, les tribunaux et dans plusieurs administrations. Les fonctionnaires réclament le paiement d’arriérés de salaires et les syndicats sont vent debout contre les mesures de redressement des finances publiques annoncées par le gouvernement.

avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité