La CESTRAL exige l’institution des tribunaux du travail contre le gré du MIFOTRA

Redigé par NDJ
Le 24 décembre 2017 à 05:14

La CESTRAR (Centrale Syndicale des Travailleurs du Rwanda) insiste sur l’importance d’instituer les tribunaux spécialisés du travail au moment où le Ministère de tutelle, le MIFOTRA (Ministèe Rwandais de la Fonction Publique et du Travail ne trouve pas l’importance d’une telle entreprise estimant que les litiges liés au travail ne sont pas nombreuses.

“Le tribunal du travail est nécessaire. Il viendrait activer les procès de travail qui trainent en longueur dans les tribunaux ordinaires. Il a été observé que nos juges ne maîtrisent pas le code du travail etles conventions internationales du travail ratifiées par le Rwanda pour ce qui est des syndicats des travailleurs et du patronat », a dit Eric Manzi, le Secrétaire Général de la CESTRAR qui, somme toute, même s’il insiste sur l’érection de tels tribunaux, privilégie la voie du dialogue comme mode de dialogue sur des litiges entre travailleurs et patrons par l’entremise des inspecteurs du travail de districts.

Eric Manzi, SG de la CESTRAR

Là n’est pas l’avis de Alexandre Twahirwa du Département du Travail près le MIFOTRA. Pour lui, la loi relative au travail promulguée en 2009 ne prévoit pas l’institution d’un tel tribunal spécialisé du Travail. Et puis, « la recherche menée àce propos par le Ministère a montré que les contentieux au tour de ce sujet sont très peu nombreux pour ériger un tel tribunal ».

« Au cas où les litiges liées au travail venaient à être nombreuses au point que les inspecteurs du travail seront submergés, alors nous déciderons de l’opportunité de tels tribunaux », a ajouté Twahirwa décidant unilatéralement et trouvant que la suggestion du Secrétaire Général du Syndicat principal au Rwanda n’a pas de poids. Il a par la suite annoncé que les inspecteurs du travail ont reçu 1450 plaintes en 2016 et que seules 20% d’entre elles ont été redirigées dans les tribunaux ordinaires.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité