Kinshasa : service minimum au ministère des Affaires étrangères

Redigé par igihe
Le 1er décembre 2016 à 05:30
Visites :
56 2

Un mois après le déclenchement de la grève au ministère des Affaires étrangères, un service minimum est observé depuis le début de la semaine.

Le service minimum a été décidé pour permettre aux malades nécessitant une évacuation et aux Congolais vivant à l’étranger d’obtenir un passeport.

Mais certains requérants se plaignent de ne toujours pas recevoir des passeports malgré ce service minimum.

« Ceux qui sont malades ne sont pas évacués. Les étudiants à l’étranger sont bloqués au pays et ratent les cours », s’inquiète un requérant.

Le personnel du ministère des Affaires étrangères observe depuis 24 octobre à Kinshasa un mouvement de grève. Il réclame le paiement de la prime dite « permanente » que le gouvernement leur avait promise ainsi que des « statuts particuliers » et des « avancements en grade ».

Ces revendications datent de plus d’une décennie et les promesses faites sont restées lettre morte, a déploré le président du syndicat du corps des diplomates de la RDC, Louis Kinyomba.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité