Urgent

Un Projet de la FAO doté de $ 500 mille appuie les villages modèles

Redigé par igihe
Le 4 février 2017 à 11:09

Dans quatre districts dans la transformation des produits de l’agri-élevage
Kigali : Un Projet de la FAO financé par l’Agence Internationale Suédoise de Développement (SIDA) appuie dans quatre districts au niveau de différentes chaînes de la transformation du lait et des produits agricoles, selon le Représentant adjoint de la FAO (Organisation onusienne pour l’Alimentation et l’Agriculture), Dr Otto Vianney Muhinda.
« Ce Projet FMM renforce les capacités des femmes à bénéficier plus équitablement au (...)

Dans quatre districts dans la transformation des produits de l’agri-élevage

Kigali : Un Projet de la FAO financé par l’Agence Internationale Suédoise de Développement (SIDA) appuie dans quatre districts au niveau de différentes chaînes de la transformation du lait et des produits agricoles, selon le Représentant adjoint de la FAO (Organisation onusienne pour l’Alimentation et l’Agriculture), Dr Otto Vianney Muhinda.

« Ce Projet FMM renforce les capacités des femmes à bénéficier plus équitablement au niveau des différentes chaînes de valeur des produits de l’agri-élevage dans quatre districts qui sont Kayonza-Rwamagana-Nyagatare et Gicumbi. Ce projet renforcera l’élevage en commun dans les villages modèles dans le cadre du Projet Girinka (Une vache par Ménage). Il fournira des équipements laitiers et construira des centres de collecte du lait. Il accroîtra le revenu des ménages et apportera des appuis aux serres (Green houses) en conformité avec la Vision 2020 du pays », a-t-il indiqué.

Dans la première phase pilote du Projet, le SIDA a octroyé $ 500 mille. Mais le Projet demeure extensible et pourra être dupliqué dans d’autres villages modèles prévus dans les trente districts du pays, à l’exemple du village modèle de Rweru dans le district de Bugesera. Le Projet bénéficiera de l’appui de l’ensemble des agences onusiennes et des divers partenaires.

Le Projet apportera un appui aussi à la santé et il identifiera les opportunités du marché des produits laitiers et de l’agri-élevage. Il fournira des équipements pour la transformation et le stockage du lait.

Déjà dès aujourd’hui, lors du lancement officiel du Projet, des formations des formateurs au niveau des quatre districts ont débuté.

L’on formera à bien élever le bétail, à se regrouper en coopératives, à bien nourrir et traire la vache, éviter la maladie, améliorer la qualité du lait, préparer de petits projets à revenu, réaliser un business plan, devenir un bon opérateur privé, pratiquer une culture de la consommation du lait.

« Il faut que tous comprennent le rôle de la femme dans l’élevage, respectent les droits du genre et l’environnement. Le Projet est opérationnels déjà en 2017 dans le villages modèles retenus », a expliqué Mme Agnès Uwera, consultante de la FAO pour ce Projet. (Fin)

Avec rnanews.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité