Ituri : reprise normale des activités après des combats entre FARDC et FRPI à Kabona

Redigé par igihe
Le 11 décembre 2016 à 02:13
Visites :
56 2

Les activités ont normalement repris, depuis samedi 10 décembre, dans la localité de Kabona, dans la chefferie de Walendu Bindi (Ituri), deux jours après des accrochages entre militaires et miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI).

Des habitants qui avaient fui ces affrontements ont regagné leurs habitations.

Le chef de la chefferie de Walendu Bindi, Olivier Peke Kalyaki, affirme que ce dimanche matin, les églises, marchés et autres commerces fonctionnent normalement.

Ce chef local a tout de même indiqué que la population de Kabona vit dans une psychose.

La société civile locale plaide pour une présence permanente des militaires dans cette contrée et appelle les élèves à reprendre le chemin de l’école dès ce lundi matin.

Deux militaires ont trouvé la mort dont un lieutenant-colonel noyé dans une rivière pendant les affrontements entre FARDC et FRPI.

Selon des sources militaires, son corps est arrivé, samedi dernier, à Bunia, chef-lieu de l’Ituri.

Les mêmes sources renseignent que les miliciens avaient attaqué la position des militaires loyalistes à l’arme lourde avant d’être repoussés.

Des sources proches de la FRPI indiquent que certains militaires dont un officier étaient pris en otage par les miliciens à l’issue de cette attaque.

Ces allégations avaient été rejetées par le chargé des opérations des FARDC le colonel Chiko Tshitambwe.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité