Fusillade à Munich : le tireur inspiré par Anders Breivik et non Daech.

Redigé par IGIHE
Le 24 juillet 2016 à 09:29
Visites :
56 2

Une fusillade a éclaté dans un centre commercial de Munich, dans le sud de l’Allemagne, vendredi 22 juillet vers 18h. Un dernier bilan fait état de 10 morts, parmi lesquels l’auteur de la fusillade qui s’est suicidé, et 27 blessés, dont 10 graves.

Ce qu’il s’est passé
Une fusillade a éclaté ce vendredi peu avant 18 heures au centre commercial Olympia, à quelques encablures du stade olympique de Munich (sud de l’Allemagne), dans le quartier de Moosach. Les premiers coups de feu ont été tirés dans un restaurant McDonald’s, puis dans une rue adjacente. L’assaillant est ensuite entré dans le centre commercial selon une porte-parole de la police.

►Au moins dix morts, dont l’assaillant
Au moins neuf personnes ont été tuées, et 27 autres blessées dans l’attaque, dont 10 graves. Un dixième corps, celui du tireur, a été retrouvé à environ un kilomètre du fast-food, a annoncé la police allemande samedi matin. Le tireur s’est suicidé après la tuerie.

►Un seul tireur, le profil d’un déséquilibré
La police de Munich a un temps cru que trois tireurs étaient en fuite. Il s’est avéré finalement qu’un seul homme était l’auteur des coups de feu et la police a annoncé qu’il avait agi seul. L’homme est un Germano-Iranien de 18 ans. Les enquêteurs n’ont pas établi de lien avec Daech et ils privilégient la piste du forcené : il "souffrirait" d’une dépression, a précisé la police. Les enquêteurs ont parlé d’un "lien évident" avec la tuerie commise par le Norvégien Anders Behring Breivik, qui avait abattu 77 personnes, des jeunes surtout, en 2011.

Vaste chasse à l’homme
Un imposant secteur autour du centre commercial a été bouclé vendredi soir, avec la mobilisation de l’ensemble des "moyens disponibles", selon la police de Munich. L’unité d’élite de la police spécialisée dans les affaires de terrorisme (GSG9) et la police fédérale ont été déployées pour retrouver la trace d’éventuels suspects. Au total, plus de 2.000 policiers ont été déployés.

►Munich en état de siège
L’agglomération bavaroise a été placée en état d’alerte en début de soirée vendredi, pendant près de huit heures. La police de Munich a invité les habitants à se cloîtrer chez eux. L’ensemble des transports en commun (métro, bus et tramway) ont été suspendus, et la gare centrale de Munich entièrement évacuée. Les commerces et les bars ont également baissé leur rideau. Les habitants de Munich ont lancé une opération pour permettre aux personnes dans la rue de se réfugier chez eux, via les hashtag #opendoors et #offenetür.

Cette fusillade survient quatre jours après l’attaque à la hache survenue dans un train en Bavière, par un demandeur d’asile de 17 ans qui s’est réclamé de Daech.

Avec metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité