Dusabimana Eugenie ; évadée à deux reprises de la prison “1930”, rattrapée !

Publié par Olga
Le 3 mars 2017 à 04:23
Visites :
56 2

Dusabimana Eugenie, recherchée par la Police depuis neuf mois, après son évasion de la prison centrale de Nyarugenge a été rattrapée ce Jeudi, le 2 mars 2017.

Dans une interview avec Igihe, le porte-parole de la Police nationale ; CIP Theos Badege a confirmé que, l’évadée Dusabimana accusée d’avoir jeté de l’acide sur le visage d’une certaine Ntakirutimana Violette, a été rattrapée dans une des rues de la Ville Kigali. »

L’horrible scène s’est produite dans le quartier Gatsata de la ville Kigali, le 12 janvier 2016 vers 19heures. Dusabimana avait appelée son ancienne amie dehors pour lui jeter de l’acide sur son visage. Celui-ci a été complètement défiguré.

“Ntakirutimana Violette dans toute sa beauté avant d’être défigurée et après ”

Dusabimana reprochait à son amie d’avoir cherché à la séparer de son mari en lui disant qu’elle courait d’autres hommes.

Ntakirutimana avait alors été amené d’urgence à l’hôpital et Dusabimana arrêté et gardée à vue au poste de police avant d’être reconnue coupable et domiciliée en prison. De là, elle a pu s’évader pour l’Uganda.

Elle a commis l’erreur de revenir en cachette au Rwanda, elle a étéalors réarrêtée en mai 2016 pour être jetée dans la prison centrale de Nyarugenge. Le 19 mai 2016, la cour de Justice de Gasabo a décidé qu’elle soit emprisonnée préventivement pendant 30 jours. Elle a,par la suite, tenté et réussi une autre évasion de la prison au cours de la nuit du 7 juin 2016 pour être encore une fois réarrêtée ce jeudi 2 mars 2017.

Maintenant, la question qui est sur toutes les lèvres, c’est comment cette femme a pu réussir à s’évader à deux reprises ; de la fameuse prison « 1930 », et si elle allait recommencer.

“Dusabimana Eugenie à gauche et Ntakirutimana Violette à droite”


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité