Seacom, des points de présence entre le Rwanda et le Botswana

Publié par IGIHE
Le 24 mai 2017 à 04:16
Visites :
56 2

L’opérateur de câble sous-marin de fibre optiqueb annonce l’ouverture d’un point de présence, à Gaborone, au Botswana et à Kigali, au Rwanda. Pour cette entrée sur le marché botswanais et rwandais, Seacom s’est associé au fournisseur d’accès à Internet botswanais Abari Communications et rwandais Broadband Systems Corporation.

A travers cette collaboration, les deux pays qui n’ont pas d’emprise maritime pour accueillir directement le câble sous-marin de fibre optique de Seacom, vont pouvoir bénéficier plus facilement d’une connectivité à très haut débit.

Pour le Rwanda qui adosse actuellement une grande partie de son développement sur les technologies de l’information et de la communication, la disponibilité d’une connectivité à très haut débit viendra renforcer les efforts déjà entrepris par le pays pour fournir aux populations, un accès à des services numériques de haute qualité.

Pour le Botswana, la connectivité supplémentaire à des prix abordables qu’apporte Seacom, va améliorer davantage l’accès des populations au net et accroître les usages dans le segment numérique. De nouveaux services comme l’e-administration, l’e-santé, l’e-éducation pourront rapidement germer de cet investissement privé dans la data, qui vient compléter celui du public, contribuant ainsi à l’amélioration des conditions de vie des populations.

L’ouverture d’un point de présence au Botswana et au Rwanda entre dans le cadre de la stratégie de diversification par Seacom, de son portefeuille d’activités, au cours de l’année 2017. Le 15 mai dernier, Byron Clatterbuck (photo), le président-directeur général de l’opérateur de câble sous-marin de fibre optique avait indiqué qu’une augmentation de la capacité de ses réseaux était également prévue.

Avec Agence Ecofin


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité