RSB : Produits laitiers conformes aux normes pour la protection des consomateurs

Redigé par IGIHE
Le 31 mars 2017 à 03:09
Visites :
56 2

Ce Mardi, le 29 mars 2017, RSB (Rwanda Standard Board / office chargé de normalisation) en collaboration avec la plateforme nationale des produits laitiers du Rwanda (RNDP), a lancé le programme visant à rationaliser le secteur laitier en conformité avec les normes pour la protection des consommateurs et à stimuler l’exportation, lors d’une réunion consultative avec divers directeurs d’usines de fabrication de produits laitiers au Rwanda.

Le secteur laitier est l’un des piliers de l’économie nationale. Dans le cadre de la promotion des produits « Made in Rwanda », RSB a organisé une réunion consultative avec les intervenants du secteur pour discuter et formuler des recommandations pour s’assurer que les produits laitiers fabriqués localement sont conformes aux normes des marchés nationaux, régionaux et internationaux.

Les participants ont été appelés à observer la propreté, le bon équipement et surtout à obtenir la certification de leurs produits auprès de l’office afin d’accéder au marché et de rester compétitif.

En s’adressant aux acteurs clés du secteur laitier lors de cette réunion, le directeur général du RSB, Raymond Murenzi, a déclaré que le "Made in Rwanda" est là pour promouvoir le commerce rwandais, mais que cela ne doit pas pour autant compromettre les normes relatives aux produits laitiers afin de protéger les consommateurs et de s’assurer que les produits restent compétitifs sur les marchés régionaux et internationaux.

“Au moins 6 entreprises sur 23 dans la production de produits laitiers ont été identifiées comme répondant aux normes requises. Seules 17 entreprises respectent les exigences minimales, alors que plusieurs d’autres ne sont même pas registrés, soit de la RSB soit de la plate-forme nationale des produits laitiers du Rwanda (RNDP). ”, a-t-il remarqué

Quant à la présidente du RNDP, Florence Musiime Umurungi, elle a exhorté le professionnalisme aux producteurs et directeurs d’usines présentes à la réunion.

En citant la production fromagère comme exemple, Umurungi a déclaré que 65 entreprises au Rwanda fabriquent du fromage, mais que seulement 10 entreprises utilisent un pasteurisateur, qui aide à fabriquer le produit.

Samuel Ndori, un ex-fabricant de fromage dans le district de Rubavu, a déclaré qu’il a arrêté les affaires en raison de son fromage bon marché sous-évalué sur le marché.

“Ces entreprises non-régistré vendent leurs fromages sur un prix bas, ce qui fait que, nous qui utulisons du matériel approprié, qui en plus coûte cher, nous devenons ruiné. ”, a-t-il déclaré

Umurungi a rappelé aux consommateurs d’être plus vigilant au futur avant de choisir un fromage à bas prix, car automatiquement, cela sous-entend une qualité douteuse.

"Nous voulons que les producteurs fournissent aux Rwandais des produits laitiers de bonne qualité, seulement ceux qui veulent gagner de l’argent rapidement dans cette entreprise ne savent pas qu’ils mettent en danger la vie de nos gens et du secteur aussi", a-t-elle ajouté.

Umurungi a déclaré que dans un mois, RNDP, RSB et d’autres responsables du secteur procéderont à une inspection, dans laquelle des entreprises qualifiées seront identifiées et qu’ils fermeront ceux qui ne répondent pas aux exigences minimales.

Un prix standard pour le fromage sera fixé pour tous les vendeurs et une liste des entreprises certifiées seront rendues publiques auprès des supermarchés et des hôtels pour qu’ils identifient les bonnes entreprises à traiter.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité