Déjeuner de Prière : Kagame explore et apprécie le chemin franchi depuis 1994

Publié par IGIHE
Le 11 septembre 2017 à 10:55
Visites :
56 2

Ce dimanche ; le Rwanda Leaders’ Fellowship (RLF) a organisé un Petit déjeuner de prière national ; sous le thème "inculquer des valeurs éthiques et chrétiennes dans la gouvernance" tenu au Kigali Conventional Centre ; où le Président a particulièrement rappelé aux participants que le succès ne peut être atteint sans dévouement au travail.

Faisant allusion à l’année 1994 ; aux temps où le Rwanda avait coulé à son plus bas niveau, lors du génocide de 1994 contre les Tutsis, Kagame a souligné que les Rwandais ont la responsabilité de veiller à ce que l’histoire ne se répète plus jamais.

"Nous sommes ceux qui poursuivront ce voyage ; que ce soit la Jeunesse, ou la génération adulte. Il est de notre responsabilité de donner le meilleur à la Nation ", a ajouté Kagame à l’adresse des dirigeants et représentants gouvernementaux qui étaient là.
L’événement, organisé par le Rwanda Leaders’ Fellowship (RLF), est une réunion de prière qui regroupe les leaders de la nation pour remercier et prier pour leur gouvernance. Cela arrive habituellement une fois, au début de l’année. Mais selon le président du RLF, Eric Munyemana, la prière de ce dimanche était spéciale, car elle était dédiée Seigneur Dieu pour la récente élection présidentielle qui s’est déroulée dans un suel accroc.

Au cours des deux dernières décennies, sous la direction de Paul Kagame, le pays est sorti de son gouffre ; en atteignant de meilleurs sommets que beaucoup n’auraient pas imaginé possible après la dévastation que le Rwanda avait subie lors du génocide des Tutsi de 1994.

Entre autres, après le génocide, le Rwanda a non seulement amélioré l’espérance de vie de 51 ans, en 2000, à 65 ans en 2012, mais l’année dernière, le Rwanda a été classée par la Banque mondiale comme le deuxième pays fructueux pour les affaires sur le continent africain.

Lancée en 1995, le RLF compte des membres du cabinet, des législateurs, des membres de la magistrature, la police et des militaires de hauts grades, le secteur privé et les chefs d’églises.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité