Rencontre des Procureurs généraux de l’EAC : diplomatie et collaboration judiciaires

Redigé par IGIHE
Le 28 septembre 2017 à 03:53
Visites :
56 2

Jeudi, 28 septembre : Les procureurs généraux des pays de l’Afrique de l’Est sont réunis à Kigali pour une entente et harmonisation de leurs services respectifs aux fins d’une collaboration rapprochée.

Ils ont été des hôtes du Procureur Général rwandais. Jean Bosco Mutangana, qui leur a rappelé que le génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda de 1994 a fait beaucoup de criminels qui sont en cavale dans la région.

"Il ya de nombreux suspects criminels de génocide en cavale particulièrement en Ouganda et au Kenya. Ces deux pays sont diffèrent des pays européens qui enregistrent l’identité de chaque individu sur leurs territoires au point qu’il y est facile d’être suivi et arrêté. Mais dans notre région, une personne se déplace d’un pays à l’autre sans exhiber nécessairement des documents de voyage ", a-t-il déclaré avec un souci affiché de prier ses homologues de plus de diplomatie judiciaire à ce sujet.
.

"Nous leur avons rappelé d’extrader les suspects criminels de génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 ou de les poursuivre eux-mêmes dans leurs pays respectifs. Après cette réunion, nous espérons que quelque chose sera faite en ce sens tôt ou tard », a-t-il déclaré.

Le vice-procureur général Tanzanien, Ayub Mwenda, a déclaré que son pays est prêt à tout pour arrêter les présumés génocidaires.

Le Rwanda a, à ce jour, émis 600 mandats d’arrêt contre des suspects criminels de génocide contre les Tutsi 1994, dans 32 pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique du Nord, du Canada et de la Nouvelle-Zélande.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité