RDC : nouvelle audience dans le procès Muyambo

Redigé par IGIHE
Le 9 mars 2017 à 06:38
Visites :
56 2

En RDC, l’affaire Emmanuel Stoupis contre le bâtonnier Muyambo se poursuit. Les deux parties se sont retrouvées, une fois de plus, devant les juges ce mercredi. L’accusé a fait opposition du jugement qui l’avait précédemment condamné à vingt-six mois de prison. La partie civile et le parquet sont, pour leur part, allés en appel. Mais le tribunal a refusé de statuer et les avocats des deux parties ont crié au scandale.

L’audience n’a duré que quelques minutes. Après s’être déclaré saisi des différentes démarches, celle du bâtonnier Muyambo, celle de la partie civile et celle du parquet, le juge a tout simplement décidé de suspendre l’audience. Et il a immédiatement quitté la salle.

Les avocats et le ministère public, médusés, ont crié au scandale. C’est aussi l’avis du bâtonnier Kamukuni de la partie civile : « Je trouve que le tribunal a suspendu l’audience un peu trop tôt parce qu’on est légalistes et effectivement, il y a un problème avec l’opposition. Mais on n’a pas laissé le temps aux parties de développer les moyens ».

Tous les avocats engagés dans ce procès sont d’avis que le tribunal, qui a accordé la parole sur l’appel, aurait dû aussi accorder la parole sur l’opposition. Reste alors aux parties de fixer l’appel pour les prochains jours, une procédure qui implique la reprise de l’instruction.

Arrêté depuis janvier 2015, l’opposant Jean Claude Muyambo aurait dû bénéficier de la mesure de décrispation politique dans le cadre de l’accord du 31 décembre 2016, mais il a été gardé en prison jusqu’à sa condamnation, il y a plus ou moins deux semaines, à vingt-six mois de prison. C’est le 21 mars que le président de Scode, la Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement, est censé recouvrer la liberté.

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité