RDC : Aux portes de Goma, le M23 demande des négociations directes avec le gouvernement

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 19 novembre 2012 à 10:21
Visites :
56 2

Dans un communiqué publié dimanche 18 novembre dans la nuit, les rebelles du M23 exige du gouvernement congolais la cessation des hostilités et des négociations directes dans le 24 heures.

Ces négociations doivent impliquer notamment l’opposition congolaise, la société civile ainsi que la diaspora. Ils exigent également la démilitarisation de la ville de Goma et de son aéroport-contrôlé par l’armée loyaliste appuyée par la Monusco, ainsi que la réouverture de la frontière de Bunagana.

D’autre part, la ville de Goma s’est réveillée dans un calme apparent, quelques coups de feu ont toutefois été entendus la nuit. Des sources de la police nationale congolaise indiquent que ces coups de feu ont été provoqués par des militaires incontrôlés.

Pour l’heure, une accalmie s’observe sur la ligne de front à Munigi situé à 10 km au Nord de la ville de Goma. Les forces armées de la RDC ainsi que le M23 n’ont pas bougé de leurs positions, indiquent des sources militaires. Les FARDC et les rebelles du M23 séparés seulement d’environ 1 km maintiennent de chaque coté leurs positions.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité