RDB : 14 réformes réalisés au cours des 7 derniers mois

Publié par
Le 21 juin 2017 à 03:36
Visites :
56 2

D’après le Rwanda Developpement Board, le Rwanda a instauré 14 réformes pour accommoder le secteur du Commerce, avec le but de soulever des résultats concrets en matière de développement, en marge avec les politiques soutenues par la Banque mondiale.

Ces efforts suivent le récent rapport de la BM, d’où le Rwanda est cité comme le 2ème pays le plus florissant pour les affaires, sur le continent Africain et le 1er dans l’Afrique de l’Est. Le rapport indique toutefois que le Rwanda démontre encore quelques problèmes dans le secteur de l’énergie, secteur privé et les permis de construction entre autres.

D’après ce que le RDB a révélé, lors d’une conférence de presse ; les réformes réalisées au cours de ces 7 derniers mois visaient à assurer un croissance aussi démographique dans l’environnement commercial et le secteur privé du Rwanda.

"Le Rwanda a systématiquement mis en place des réformes audacieuses pour rendre le secteur commercial encore plus attrayant pour les investisseurs, ce qui rendra le Rwanda, l’une des économies les plus compétitives à l’échelle mondiale", a déclaré Clare Akamanzi, patronne du Bureau de développement du Rwanda.

"Nous sommes fermement résolus à poursuivre la mise en œuvre de telles réformes, car nous voulons construire une base solide pour la croissance des PME (Petites et moyennes entreprises), qui constituent l’épine dorsale de notre économie", a-t-elle ajouté.

« Nous sommes fermement résolus à poursuivre la mise en œuvre de telles réformes, pour la croissance des PME (Petites ou moyennes entreprises), qui constituent l’épine dorsale de notre économie », a-t-elle ajouté.

Parmi les réformes de cette année, c’est l’adoption de la nouvelle loi sur les sociétés. Le droit des sociétés de 2009 a été abrogé et remplacé pour intégrer les tendances mondiales des meilleures pratiques en matière de réglementation de l’entreprise.

Les dispositions de cette réforme, renforceront les droits des actionnaires minoritaires. Par exemple, les actionnaires possédant 5% d’actions dans une société sont maintenant en mesure de faire appel à une assemblée d’actionnaires et de placer leurs articles à l’ordre du jour.

Via ces réformes, Les PME sont autorisées à se retirer de l’obligation de préparer des comptes vérifiés et d’autres exigences de divulgation.

Une autre réforme importante qui a été introduite, est la réduction des prix sur le permis de construction, de même que les exigences requises ont été simplifiées, pour faciliter le traitement le plus rapide des applications et un accès plus facile à l’information.

Les réformes aborderont également la plainte commune soulevée par les entreprises quant aux coûts élevés impliqués dans l’obtention d’un permis de construction. Une évaluation fondée sur le risque a été introduite, ce qui permettra de voir des bâtiments à faible risque bénéficiant des exigences de permis abrégés.

En tant que tel, des exigences coûteuses telles que des tests géotechniques seront supprimées pour cette catégorie à faible risque.

C’est au cours des prochains mois, que RDB envisage d’engager les acteurs clés des secteurs cités afin de sensibiliser les réformes réalisées, et d’encourager leur utilisation.

JPEG - 198.5 ko
La représentante du Bureau de développement au Rwanda, Clare Kamanzi

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité