Randonnée-mémoire des victimes du génocide contre les Tutsi 1994

Redigé par IGIHE
Le 1er juin 2017 à 04:38
Visites :
56 2

Ce dimanche, le 21 mai 2017, l’Ambassade du Rwanda au Sénégal, en collaboration avec les clubs de Randonnée Pédestre de Dieuppeul Derklé, Mermoz, Liberté, Baobab, Liberté 6 Extension et Liberté VI Conachap ont organisé une randonnée pédestre dédiée à la mémoire des victimes du génocide contre les Tutsi en 1994.

Sous le thème "Sport et intercommunalités : la gestion des espaces publics" et "Commémorons le Génocide perpétré contre les Tutsi-Combattons l’Idéologie du Génocide-Fortifions notre progrès, "cette grande randonnée pédestre était parrainée par les maires des communes de Dieuppeul Derklé, de SICAP Liberté et de Mermoz Sacré Cœur et l’Ambassade du Rwanda.

Avec trois grands circuits dont celui des professionnels de 9 kilomètres, d’amateurs de 5 kilomètres et des enfants de 3 kilomètres, cette randonnée a rassemblé plus de 4 000 participants sur l’Allée Ababacar SY de la commune de Dieuppeul-Derklé, Ville de Dakar.

Madame Khadidiatou DRAME, Présidente du comité d’organisation de la Grande Randonnée Pédestre des SICAP et membre du Cercle des amis du Rwanda a rendu un vibrant hommage aux Rwandais, notant que leur participation était une grande valeur ajoutée à cette randonnée.

Monsieur Cheikh Gueye, Le Maire de Dieuppeul-Derklé a salué la résilience du peuple rwandais tout en leur réaffirmant son amitié et appui indéfectible. Il a loué le gouvernement et le peuple rwandais pour avoir réussi à reconstruire un pays modèle après le génocide.

Au nom de l’Ambassade du Rwanda à Dakar, la 2e conseiller Yvette Nyombayire RUGASAGUHUNGA, a adressé ses remerciements et sincères félicitations du gouvernement et du peuple rwandais aux organisateurs. Elle a rappelé que "le sport a été un outil de mobilisation, de formation, d’exécution, d’encouragement et de célébration pour les milices avant et pendant le génocide perpétré contre les Tutsi. "

Elle a également souligné que "les espaces publics étaient devenus des lieux de planification et d’exécution du génocide." Elle a noté cependant qu’après le génocide, le sport et la bonne gestion des espaces publics ont permit aux Rwandais de se ressusciter et de forger un avenir brillant.

En clôturant, elle a invité les randonneurs à tirer des leçons du génocide perpétré contre les Tutsi et à accompagner le Rwanda dans la lutte contre l’idéologie du Génocide pour que le génocide ne se reproduise plus jamais.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité