Prenons-nous du poids au bureau ? Une consommation équivalent de 100 000 calories en snacks chaque année

Redigé par Yahoo Noticias
Le 5 octobre 2017 à 02:54
Visites :
56 2

La science vient de confirmer ce que nous suspections depuis longtemps : rester assise devant son bureau toute la journée nous fait grossir.

Une nouvelle étude révèle en effet que les femmes qui travaillent dans un bureau consomment un total impressionnant de 100 000 calories supplémentaires chaque année en grignotant des snacks, ce qui représente une prise de poids hallucinante de près de 13 kg. Wow !

La recherche, menée par Kallø, s’est penchée sur 1 000 employées de bureau et a révélé que les femmes avaient généralement tendance à consommer au moins trois snacks par jour, soit près de 500 calories.

Les chips représentent le péché mignon des femmes au travail, avec une moyenne de 135 sachets consommés au travail chaque année. 45 % des personnes interrogées ont même confié avoir une « réserve » de chips personnelle au bureau.

Sans surprise, les biscuits font également partie des snacks privilégiés au bureau, 39 % des femmes interrogées confiant dissimuler des paquets au travail. Les femmes consomment ainsi 135 biscuits en moyenne afin d’accompagner leur thé chaque année.

La « culture des gâteaux » au bureau a sûrement un impact sur les quatre-vingt-dix parts de gâteau (oui 90 !) dévorées par les femmes au bureau chaque année.

Les femmes au travail ne se font pas uniquement plaisir en consommant des biscuits et du gâteau. En effet, l’étude révèle également que nos besoins en sucre incluent 90 sachets de bonbons et 45 beignets (qui peut résister aux beignets Krispy Kreme ?) au cours d’une année de travail.

Cependant, au lieu d’assumer cet excès, de nombreuses femmes semblent opter pour une autre excuse, une employée sur sept accusant ainsi leurs collègues amateurs de cuisine de ramener trop de bons petits plats maison au travail.

Un peu plus d’un cinquième (21 %) des employées admettent ne pas pouvoir se contrôler lorsqu’elles voient des snacks au travail, et trois femmes sur dix confient consommer les aliments simplement car ils sont là. Eh ben oui, on vous comprend !

Les femmes mentionnaient également que l’ennui, la fatigue et le stress les poussaient à manger davantage et à consommer des snacks au travail.

Même les employées au régime/attentives à leur santé (et qui n’oseraient jamais toucher un morceau de gâteau pendant leur pause) devraient se sentir concernées, car les snacks « sains » jouent également un rôle.

Le sondage révèle que les snacks soi-disants « faibles en matières grasses » ont tout de même un impact sur le total annuel de calories consommées, une employée lambda consommant 45 sachets de noix riches en graisses et 45 sachets de fruits secs sucrés chaque année.

Avec Yahoo Noticias


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité