Nyamasheke : Père arrêté pour agression sur son enfant

Redigé par IGIHE
Le 4 janvier 2018 à 08:22

La police nationale Rwandaise a mis en garde les parents et le public en général contre la maltraitance des enfants commise ces derniers jours prétextant " une punition corporelle" à la traditionnelle. Elle a averti de tels parents contre une éventuelle « poursuite pénale » contre un quelconque auteur de cette forme de maltraitance sur son enfant.

Cet avertissement fait suite à un incident survenu ce lundi dans le secteur de Ruharambuga du district de Nyamasheke, où un homme a battu et blessé son fils de quatre ans.

L’affaire a commencé lorsque le père de 35 ans est rentré vers 16 heures de ce lundi 1er janvier 2018 en état d’ébriété et a commencé à agresser sa femme.

Cependant, quand la femme a réussi à fuir, le mari a retourné sa colère contre son fils, a déclaré la police.

"Quand la femme a pu s’échapper, le mari a pris son fils et l’a blessé au front ", a déclaré Eulade Gakwaya, inspecteur de police (IP) et porte-parole de la police dans la région occidentale.

"Sur information d’un voisin, les policiers ont immédiatement intervenus pour sauver le garçon et arrêter le suspect", a-t-il ajouté.

IP Gakwaya a déclaré que le suspect sera inculpé de « coups et blessures ou de blessures corporelles contre un enfant » en vertu de l’article 154 du code pénal.

Ceci est un deuxième cas survenu à Nyamasheke au cours de ces deux derniers mois. En effet au cours du mois de ce novembre, un autre homme a agressé un garçon de onze ans.

IP Gakwaya a appelé le grand public à protéger et promouvoir les droits des enfants en signalant toutes sortes d’abus tels que les châtiments corporels ou le travail des enfants aux commissariats de police les plus proches ou appeler la police le 116 numéro téléphonique gratuit, le 30.29 d’Isange One Stop Center ou le 112 en cas d’urgence.

Actuellement, il y a 44 centres Isange à travers le pays, qui offrent des services médicaux, psychosociaux et juridiques gratuits aux victimes de la violence et de la maltraitance des enfants.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité