Les Rwandais de l’Inde et des Pays-Bas célèbrent le 23ème anniversaire de la Libération

Publié par
Le 6 juillet 2017 à 12:45
Visites :
56 2

Ce mardi, le 4 juillet, le haut-commissaire du Rwanda en Inde, Ernest Rwamucyo, a organisé, un dîner New Delhi pour célébrer la 23ème Journée de la Libération du pays.

L’événement a été honoré par plus de 300 invités, dont des hauts fonctionnaires du gouvernement indien, des diplomates, des membres de la diaspora rwandaise résidant en Inde. Ce Petit monde s’est réuni pour honorer la lutte menée par le Front patriotique rwandais pour libérer le pays du régime génocidaire, le 4 juillet 1994.

"Aujourd’hui, c’est une double fête. Nous célébrons 55 ans d’indépendance en même temps que 23 ans après la libération de notre pays natal ; c’est cette même libération qui a marqué l’arrêt du génocide de 1994 contre les Tutsis. ", cite le communiqué de l’Amb. Rwamucyo.

"Alors que nous célébrons le sacrifice de nos héros et la résilience du peuple rwandais, nous sommes conscients que la lutte et le voyage vers la véritable indépendance, l’autosuffisance et la transformation économique durable de notre pays restent fastidieuses".

Le haut-commissaire est également revenu sur l’excellente coopération bilatérale, entre le Rwanda et l’Inde.

C’est au cours de la visite officielle du vice-président de l’Inde, Hamid Ansari, à Kigali, que les deux états ont signé un accord de service aérien bilatéral qui a ouvert une destination à RwandAir, pour une fréquence Kigali-Mumbai.

L’Inde s’est également engagé à soutenir de manière substantielle l’agenda du développement du Rwanda, en particulier dans le domaine de l’infrastructure. En mai 2017, en marge des réunions annuelles de la Banque africaine de développement, les deux gouvernements ont signé une ligne de crédit concessionnaire de 81 millions de dollars pour la création de 10 centres de formation technique et professionnelle et quatre centres d’incubation d’entreprises.

Pendant ce temps, l’Ambassade du Rwanda à La Haye, a également célébré la Journée de la Libération, lors des célébrations auxquelles ont participé des membres de la communauté diplomatique et des organisations internationales.

La fête qui s’est tenue à La Haye comprenait une réception-déjeuner, un bref discours de trois enfants rwandais et d’un discours de l’ambassadeur Jean-Pierre Karabaranga.

La Journée de la libération se tient chaque année le 4 juillet, marquant le jour où l’armée patriotique rwandaise a libéré Kigali et l’arrêt du génocide contre les Tutsis.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité