Les aspirants présidentiels ont recours au soudoiement pour obtenir des signatures

Redigé par IGIHE
Le 24 mai 2017 à 11:13

Lors d’une réunion qui a réuni divers dirigeants de la province du Nord pour des discussions sur les problèmes des questions liées aux prochaines élections présidentielles prévues pour août 2017, le président du NEC, le professeur Kalisa Mbanda, a prévenu que de tels actes contrevenaient au droit électoral.
"Nous avons tenu une réunion avec les aspirants présidentiels vendredi dernier après avoir réalisé que certains d’entre eux sollicitaient des signatures dans les bars, attirant des gens avec des (...)

Lors d’une réunion qui a réuni divers dirigeants de la province du Nord pour des discussions sur les problèmes des questions liées aux prochaines élections présidentielles prévues pour août 2017, le président du NEC, le professeur Kalisa Mbanda, a prévenu que de tels actes contrevenaient au droit électoral.

"Nous avons tenu une réunion avec les aspirants présidentiels vendredi dernier après avoir réalisé que certains d’entre eux sollicitaient des signatures dans les bars, attirant des gens avec des boissons gratuites tandis que d’autres donnent de l’argent à ceux qui ont fourni des signatures. Nous avons interdit de tels actes, et nous les avons informés qu’ils devraient informer les dirigeants locaux de leurs activités avant.", a-t-il déclaré.

"Par exemple, pour Philippe Mpayimana qui dit qu’il a le droit d’aller partout sans annonce, cela est contre le processus électoral au Rwanda. Chaque aspirant présidentiel doit toujours informer les représentants locaux de leurs activités. ", a-t-il déclaré

"Quant à Diane Rwigara, qui offre de l’argent, nous la conseillons de ne plus le faire, même si elle répond que « les gens me donnent leurs signatures, et après, ils illustrent leur pauvreté, et je leur donne de l’argent pour leur venir en aide", a expliqué Mbanda.

Le gouverneur du province du Nord, Musabyimana Jean-Claude a également souligné que certains candidats ont sollicité des signatures illégalement dans la région.

"Certains candidats sollicitaient des signatures dans les bars, en offrant des boissons gratuites ou en offrant de l’argent, comme certains l’ont fait dans notre région, est prohibé. ", a-t-il déclaré.

La sollicitation des 600 signatures (12 signatures par district), qui permettent aux aspirants présidentiels d’obtenir une candidature approuvée, a débuté le 13 mai 2017.

NEC annoncera les candidats approuvés le 7 juillet 2017, une semaine avant le début de la campagne présidentielle (17 juillet 2017).

Les trois aspirants indépendants de la course présidentielle sont ; Mpayimana Philippe, Shima Rwigara Diane et Mwenedata Gilbert..

Le Gouverneur du Province du Nord, Jean Claude Musabyimana
Prof Kalisa Mbanda, lors de sa discussion avec la presse

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité